châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Tallant-Tramelay
 
 

        L'abbé Courtépée mentionne : Etrigny, Talant, depuis quatre siècles et demi cette terre est démembrée et possédée par deux seigneurs. On voit par un acte de 1345 que Jean de Tramelay tua de la fenêtre de son château Hugues de Saint-Georges qui lui disputait la succession de J. de Verdun dit de Talant, leur oncle, et de Mathieule de Talant, leur aïeule. La veuve eut recours au duc de Bourgogne. Alors Tramelay fit accord avec elle. Le 25 septembre 1366, lettre de Jean de Cremellai (ou Tramelay) déclare tenir en fief du duc de Bourgogne, "sa forteresse de sa maison fort de Talent jurable et rendable et qu'il avoit commencé à faire en sadite maison. Y sont relatées des lettres du duc du 24 dudit mois de septembre qui fait remise audit de Cremellai ladite forteresse qu'il avait commencé à faire en sadite maison à Talent, sans la licence dudit duc, et qui avoit été saisie par le bailli de Chalon.Ladite remise faitte à condition de ne point contraindre au gait et garde de sadite forteresse aucun des habitans de ladite ville ou autre... et que ladite forteresse soit jurable et rendable audit duc, et qu'il puisse la faire desemparer et oter le fort quand bon lui semblera ; et que ladite forteresse soit parfaite ainsi qu'elle a été commencé sans rien y ajouter". En 1380, dénombrement donné par Jean de Tramelay, damoiseau, de sa maison de Talent et dépendances, paroisse Destrigney; et un grand nombre d'héritages et rentes y détaillés à lui appartenant au lieu et finage de Talent et d'Estrigney et quelques autres lieux de la chatellenie de Brancion... "Messires Jean de Nanton, chevalier, seigneur de Rufey et Arduin de Nanton, chevalier lui devoient chacun an une quarte de froment affectée sur leurs biens".
Le 20 décembre 1473, Jean de Saint-Nisi, chevalier, seigneur de Talant, certifie qu'il tient en fief de M. le duc la maison fort de Talant ensemble les deux pares des fossés à l'entour d'icelle maison fort et ses dépendances avec plusieurs héritages, plus des hommes francs sans servitude de mainmorte, exceptés trois ouquatre taillables de mainmorte. En 1503, Adrien le Veyer, écuier, pour et au nom de Jeanne et Claude Le Veyer ses enfants, confesse tenir en fief du Roi sa maison forte assise à Talant avec les fossés et arrières fossés et dépendances avec plusieurs héritages et un assez grand nombre de servis y détaillés. Le 28 novembre 1618, dénombrement de la terre et seigneurie de Talant en chalonnois par messire Marie-Franços de Montjouvant, acquéreur depuis longtemps par décret. Elle consiste en une maison forte fossoyée d'un petit fossé de 15 ou 20 pieds, composé de deux petites tours, un corps de logis fermé fort ruiné et un colombier. Le domaine et deux cens et rentes situés tant audit Talant que lieux voisins et non y détaillés, et au regard de la justice haute, moyenne et basse elle appartient au roi à cause de son comté de Brancion les officiers de laquelle l'exercent journellement. Le 18 janvier et 20 février 1637, reprise de fief et dénombrement de la terre et seigneurie de Talant par dame Angélique de Vienne, veuve de messire Marie-François de Montjouvent, seigneur et baron dudit Montjouvent... Elle consiste en un château, auquel tous les habitants dudit Talant excepté sept qui sont à M. le baron de Lugny doivent guet et garde, tous les héritages et cens non détaillés.
Description en 1757 par Dessertenne: le château de Baleure est au centre du hameau de ce nom dans la vallée. Le château de Tallant en ruine est au pied de la montagne à l'extrémité du village de même nom. Le château de la Saugerée est à deux cent pas au midi de mon village et au couchant de la montagne du Haut-Jour. Dans la vallée, ce château est isolé et n'a que le seul bâtiment du métayer et les granges qui le joignent... Il y eut à Tallant deux maisons fortes, qui appartenaient en 1379-1380 respectivement aux Tramelay et aux Chamot. La maison des Tramelay était entourée de fossés. Il s'agit donc du manoir médiéval qui se trouve au sud-est du hameau, et dont la cour postérieure est encore barrée par un fossé inondable. (1)

château de Tallant-Tramelay 71240 Étrigny, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Saône-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1) 
   source : www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/index.html

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.