châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Montrouant
 
 

         Le premier seigneur connu fut Guyot Grandjean qui fit l’acquisition du château de Montrouant en 1396. Les familles Grandjean vécurent longtemps à Montrouant mais furent remplacés au XVIIe siècle, par le jeu d'alliances et successions, par une famille Chevalier. Les Chevalier régnèrent sur Montrouant jusqu’en 1829. De vieux murs enterrés et fondations anciennes sont encore visibles dans les caves, les plans du cadastre Napoléonien attestent que le château fût plusieurs fois modifié et reconstruit. La famille Perrin de Daron et de Cypierre succède aux Chevalier. Cette famille fait construire entre 1840 et 1850, le château tel que nous la voyons aujourd’hui. Le Blason des Perrin de Daron et de Cypierre trône au-dessus de la porte d’entrée principale. La partie centrale de la bâtisse et l’aile sud sont bâties en lieu et place du château du XVIIe siècle. La construction de l’aile nord, certainement prévue pour des raisons de symétrie, n’a pu être réalisée. Fin XIXe siècle Montrouant s’étendait sur plusieurs centaines d’hectares et comprenait sept ou huit fermes agricoles.
Plusieurs propriétaires se sont succédés pendant ces 100 dernières années. Certains comme Monsieur de Sermaize, ont étendu et restauré le domaine, et d’autres, dans un but spéculatif l’ont divisé et morcelé. Aujourd’hui, le château s’étend sur 18 hectares. Le site se trouve au nord-est de l’église actuelle. Sur la colline presque entièrement circulaire qui domine le château actuel, on trouve une chapelle, dédiée à la Vierge et qui, d’après le propriétaire, aurait été construite à l’emplacement d’une tour, au XVIIe siècle. Une plate-forme entoure complètement le sommet. En 1997, lors de travaux pour la plantation d’une vigne sur tout le sommet, le propriétaire, M. Gruel, a découvert une grande quantité de poteries, dont une partie a été remise au Musée Archéologique de Dijon. Leur premier examen permet de situer la céramique vers les Xe-XIIe siècles. Le château moderne, situé en contre-bas, a été aménagé à diverses époques. La partie la plus ancienne, pourrait dater du XVIIe siècle. Sur la porte d’entrée est visible le blason de la famille Perrin de Cypierre.

château de Montrouant 71800 Gibles, tel. 03 85 84 54 30, domaine vinicole avec dégustation, camping familial.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Saône-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.