châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Rains
 
 

   En 1400, reconnaissance de Jean Riquot de Couroux de ce qu’il tenait en fief du seigneur de Rains, noble Jean de Rains, écuyer, à cause de la maison de Rains et une vigne au finage de Couroux devant la maison de Perin Pétréal (archives du château de Saint-Micaud). Le 21 novembre 1424, reprise de fief faite par Jean Ricot de Rains au profit de noble Jean de Rains, écuyer, à cause de son château de Rains, "de deux ouvrées de vignes au finage dudit Rains appelée la vigne à la Dame, de cinq ouvrées de vigne en Chanu, d’un jardin contenant une ouvrée au lieudit en Vonibace autrement dit en la Verchère er Quynsiez, douze deniers parisis de cens que servit feu Guillaume Quinsiez sur le jardin ci devant confiné, sa portion dans les dixmes de Chamrenaud, une pièce de terre sur Groule joignant le chemin de Rains à Genouilly, une autre pièce de terre audit lieu, trois boisseaux de froment de cens dûs sur deux pièces de terres situées sur Groule ci devant reconnu par Germain Gatier et Jeannette Balixandre, une pièce de terre au chams du pon du lom de l’estams de Joncy et le droit qu’à le dit Jean Ricot dans la Saugerée du Praillion". En 1480, Guillaume de Messey, seigneur de Rayns, prête serment à Louis XI. Le 18 juin 1621, concerne des biens situés à Rains. Il est question de la Tour de Rains. Au XVIIIe siècle prétentions de M. le duc d’Aumont contre Madame de Serre pour la maison forte et la tour de Rains.
Selon Dessertenne : en 1757, "dans le hameau de Rains il y a une chapelle sous le vocable de Ste Reine située ami-coteau de la montagne de saint Clément accolant le septentrion et l’orient, exposée au midi, éloignée du chef lieu d’un quart de lieue, elle est dans un petit bois de haute futaye. Le château de Rains est bati au pied d’une monticule au septentrion, et est exposé au midi à un quart de lieue du village de Joncy". Le 11 janvier 1759, mention d'une visite du nouveau château de rains situé à proximité du château vieux. En 1869, à Joncy, au hameau de Rains, jolie habitation appartenant au M. Lièvre, procureur impérial à Dijon, avec chapelle dédiée à sainte Madeleine. Au bas de Joncy, au pied d'un coteau orienté à l'ouest. Le vieux château de Rains, à quelque mètres au sud du château moderne, est constitué d'un corps de logis à tourelle d'escalier pentagonal en façade, orienté nord-sud. Il est protégé à l'est par une cour fermée d'un pigeonnier à canonnières. (1)

château de Rains 71460 Joncy, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Saône-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1)  
  source : www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/index.html

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.