châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Champignolle
 
 

   Première mention en 1461 : La Taignière, "où il y a paroiche et sont les aulcuns francs et aultres serfs taillables, mainmortables et corvéables à volonté haut et bas du seigneur d'Uchon, et avec ce doublent leurs tailles de trois ans en trois ans, et aussi sont tenus de réparer et entretenir le chastel dudit Uchon à leurs dépens, dont ils sont retrailhans et bien lointains. Et n'y a aultres forteresse que ledit chastel (Guillaume de Mairet en est chastelain) et y a marché chacun mardy de l'an. Uchon, où il y a parroiche et forteresse et n'y a foire ne marché. Acte de partage de la baronnie d'Uchon, passé au château et maison fort de Champignolles en 1623. En 1669 Champignolles était à Charles Lebrun, chevalier, comte du Breuil, époux d'Henriette de la Tournelle. C'est à cette époque que fut démolie la maison forte. Avec son épouse, Henriette de la Tournette, il réalise par testament sur leurs terres de Champignolle, dont relève entre autres le fief de Trélague, un majorat en faveur de leur héritier, leur fils aîné Alexandre, époux de Suzanne de Balathier-Lantage, entre en possession de ces terres au détriment de son frère puîné Louis-Casimir qui y renonce en échange d'une pension. La Révolution survient; Antoine de Villers La Faye, gendre d'Alexandre, émigre en 1792. Champignolle, placé sous séquestre, revient à Louis Casimir qui fait annuler sa renonciation par la cour de Dijon en l'an XI. Le château reste dans la famille Lebrun du Breuil jusqu'en 1836, puis passe de main en main pour être acheté par Benoît-Charles de Maizière en 1862. Il semble avoir été reconstruit au XVIIe siècle à la place d'une demeure médiévale dont il a conservé les douves et des témoins, dans les parties basses.
Les remaniements au XXe siècle, tels que le rhabillage avec les enduits découpant des chaînes d'angle en fausse pierre, et le toit à terrasson en zinc, ont altéré son caractère classique. Le château de Champignolle se compose d'un corps de logis allongé complété à chaque extrémité d'un pavillon faisant saillie, il ne se visite pas. Les communs forment deux ensembles : d'une part un long bâtiment bas terminé à chaque extrémité par une construction carrée et, d'autre part, un pavillon donnant sur la cour d'entrée.
L'ensemble du parc et du jardin a été conçu vers 1870 par Edouard André (Botaniste, journaliste et professeur à l'Ecole d'Horticulture de Versailles). La serre est restaurée en 1996, le jardin a gardé sa vocation originale et on trouve au hasard des allées bordées de buis, des arbres fruitiers, des fleurs et des légumes. Dans le parc, collection d'Ilex, robiniers et arbres replantés en 2002 et 2003.

Éléments protégés MH : les façades et les toitures du château : inscription par arrêté du 17 décembre 1976.

château de Champignolle 71190 La Tagnière, tél. 03 85 54 56 27, Ghislain et Isabel de Contenson, le parc est ouvert au public uniquement sur rendez-vous.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Saône-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.