châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Marcilly
 
 

  La première trace écrite date de 1303 dans le dénombrement et reprise de fief, donné par Jean, seigneur de Marcilly, de sa maison forte de Marcilly et de sa maison de Cheveniset dans la paroisse de Busseuil. En 1362, lettre, par laquelle messire Aymard de Marcilly déclare tenir en fief sa maison forte de l’Etang, avec deux étangs au-dessous, et certain moulin y attenant, prés en dépendant et certains bois, appelés de la Gurce, du Rocy, de Gougard, de Vèvre, et les garennes appelées de Saut, du Moulin, de Chaintre. Le 3 septembre 1395, aveu donné par Jean de Marcilly, seigneur de l'Estang, chevalier, de ce qu'il possède en la paroisse de Marcilly et de sa maison forte de l'Estang et ses dépendances y détaillées et située en ladite paroisse. En 1543 nous trouvons Noble seigneur Florand de Marcilly, seigneur dudit lieu, lequel y réside et vivant noblement. Dessertenne mentionne en 1757 à Marcilly, les fermes détachées qui dépendent de ma paroisse sont la ferme de Madame de Marcilly qui consiste en deux domaines et deux étangs proche le château de Marcilly entre le midy et presque vers le couchant, deux autres domaines proche le château de Terzé avec un moulin a eau entre le septentrion et presque le couchant, "et une thuillerie a environ cent cinquante pas de mon village et un autre petit domaine proche l’église dans mon village : ce qui fait la grosse ferme. Le château de Marcilly est a environ cent cinquante pas de mon village, entre le midy et presque vers le couchant ; le château de Terzé a environ cent quarante six pas de mon village entre le septentrion et presque vers le couchant ; le château de Moulin la Cour a environ quatre cents vingt pas dans un vallon entre le midy et proche le couchant".
Le 10 septembre 1764, Louis Demurgier, chevalier, créancier d’Etienne-Marie-Alexis Dagoneau, comte de Buxy-le-grand, ancien mousquetaire gris de la garde du roi, enseigne françois des cents Suisses de la menue garde, demeurant à Paris, fit saisir réellement et prendre par décret. Premièrement, le château et principal manoir et seigneurie de Marcilly-la-Gueurce et Terzé avec les bâtiments et cinq domaines et métairies non garnies de bestiaux, deux étangs situés au bas du château de Marcilly. Le donjon du château a été abattu en 1825. Description de Françoise Vignier en 1981 : Plusieurs fois modifié depuis le XIIe siècle, le château comprend au sud un gros pavillon rectangulaire en moyen appareil à un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et deux étages carrés éclairés par des baies à meneaux et linteaux en accolade. Il est flanqué sur son angle sud-est d’une tour circulaire découronnée à base légèrement talutée. Contre lui s’adosse, à l’alignement de sa façade orientale, un corps de logis édifié au XVIe siècle à l’emplacement d’une cour pavée, qui comprend un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et un étage de comble récemment pourvu de lucarnes. Précédé à l’est d’un balcon de pierre reposant sur des arcades, il est flanqué sur son angle nord-est d’une tour circulaire qui vient de retrouver son toit conique, et sur son angle nord-ouest d’une tour carrée tronquée, résultant de la transformation d’une ancienne tour circulaire, qui contient un escalier en vis.
Le site se trouve à environ un kilomètre au sud-ouest de l’église actuelle, sur un petit éperon, dominant d'une vingtaine de mètres un affluent du ruisseau de Conche, le château appelé maison forte de l'Etang de 1362 à 1395, très remanié, consiste en un logis moderne à un étage carré, bâti à l'aplomb du talus à l'ouest, et flanqué en retour d'équerre vers l'ouest de deux tours carrée : une petite au nord, et une grosse tour médiévale à deux étages au sud. Cette tour est ouverte de plusieurs baies à meneau et à croisées. L'ensemble du bâtiment est flanqué à l'est de deux tours rondes de diamètres différents. (1)

Éléments protégés MH : le château en totalité et les terrasses Est : inscription par arrêté du 22 mars 1993.

château de Marcilly 71120 Marcilly-la-Gueurce, propriété privée, ne se visite pas, visible de l'extérieur.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement Monsieur Phildic pour les photos qu'il nous a adressées afin d'illustrer cette page.
A voir sur cette page "châteaux de Saône-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 château de Marcilly-la-Gueurce  château de Marcilly-la-Gueurce
 
   
 
 
 


(1)
    source : www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/index.html

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.