châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Rully
 
 

  Forteresse médiévale construite à partir du donjon carré du XIIe siècle, le château appartient en 1194 à Hugues de Rully. En 1268, Robert de Ruilly fait hommage à Guillaume, seigneur de Montagu, pour sa tour et forteresse" de Ruilly. Le 7 février 1361, Odoard de Rully reprend du duc de Bourgogne sa terre et maison de Rully. En 1387, détail d'une enquête réalisée à la demande du duc et Philibert de Damas, co-seigneurs de la châtellenie de Montaigu, pour déterminer tous les fiefs de cette châtellenie. Le château d'Amont appartient alors à Isabelle de Rully, dame de Saint-Ligier et de Rully, veuve de Robert de Saint-Ligier; il dépend de la seigneurie de Montagu depuis juillet 1268, date à laquelle Robert de Rully a fourni à Guillaume de Montagu sa reconnaissance de fief. Le fort Aval de Rully appartient à Marguerite de Nanton, mère de Gauvignon de Semur, ainsi qu'aux frères Henry et Guillaume de Tenay. En 1389, lettre par laquelle Isabelle de Ruilly, relicte de Robert de Saint-Léger-sur-Deune, chevalier, confesse tenir par indivis en fief des seigneurs de Montagu, "scavoir le tenement, fossé avec la tour qui furent à feu Robert de Ruilly, chevalier, situés audit Ruilly. Item certain platre de certaines granges scises devant ledit tenement. Item la portion de justice qu'avoit audit Ruilly ledit Robert de Ruilly".
Le 27 juin 1608, dénombrement des terre et seigneurie de Rully, Saint-Léger-sur-Deune, Denevy et Saint-Gilles par Antoine Dublé, chevalier de l'ordre du roi, baron d'Uxelles... Ledit Rully consiste en un château et maison fort. Plus le château d'en bas ruiné, la justice haute, moyenne te basse par toute ladite seigneurie, la dixme de bled et vin, le droit de la foire le lendemain de la saint Laurent. Saint-Léger consiste en un château et maison forte avec toute justice. Denevy et Saint-Gilles consistent en une maison seigneuriale ruinée. Dessertenne mentionne en 1757 que le château de Rully est à l'entrée du hameau dit le Bourg du Château, situé sur une colline qui est la même où est l'église et à son midi, il y a encore un vieux château dans le milieu du village. L'abbé Courtépée écrit en 1780: à Rully il y avait trois châteaux. Dans celui d'en bas sont les restes d'une vieille tour carrée. Dans celui d'en haut, où réside le seigneur, est un fort à l'antique, dont les habitants sont retrayants. La chapelle castrale est dédiée à la Vierge. Selon Monnier en 1856, le château qui domine le village est encore flanqué de quatre tours et garni de créneaux et de mâchicoulis. Les habitants y avaient le droit de retraite en temps de guerre mais ils étaient tenus d'en réparer les fortifications. En 1869, le château qui conservé son aspect féodal appartient M. de Montessus.
Le village de Rully est bâti au pied de la côte viticole, entre Chagny et Mercurey. Le château domine le village, à 800 mètres au sud de l'église. Il est bâti sur un petit éperon pointé vers le sud. Il s'agit d'une puissante bâtisse à plan carré cantonné, ouverte vers le sud sur une basse cour. Le château forme un quadrilatère. Il est cantonné au nord-ouest par la tour maîtresse carrée, au nord-est par la tour Rollin ou la chapelle, au sud-est par la tour des Archives et au sud-ouest par la tour du colombier. La partie la plus ancienne, le donjon, est une tour carrée élevée sur le rocher. Il est divisé en quatre niveaux. Le rez-de-chaussée est voûté d'arête, avec des liernes à pan coupé. Une grande cheminée de la fin du Moyen Age en occupe le côté est, et lui a longtemps donné une fonction de cuisine. On accède aux étages par un grand escalier de pierre en vis, tournant vers la droite. Le 4e étage est percé de 12 baies-créneaux à coussiège, avec tourillons de huchette à l'extérieur. Plusieurs de ces baies ont été bouchées par l'adjonction de deux cheminées. La tourelle d'escalier se termine par une petite salle de guet, plus haute que l'étage de tir. Les courtines sont couronnées de mâchicoulis sur arc plein-cintre et corbeaux à triples ressauts. Le murs bahut sont percés de petits créneaux, et un merlon sur deux environ est percé par une archère canonnière.
A l'est, au nord et à l'ouest, les bâtiments de courtine sont venus couvrir le chemin de ronde. Au nord, au dessus de l'entrée, les mâchicoulis sont restés ouverts. La courtine, au nord et à l'est, contient des conduits de latrines en-œuvre. Les trois tours ont chacune un rez-de-chaussée voûté et trois étages. Les rez-de-chaussée sont percés par de longues archères flanquantes, dont la base a été élargie en canonnière. La tour nord-est contient, au premier étage, une chapelle voûtée ouverte d'une fenêtre tiers-point à remplage gothique. La courtine ouest est flanquée en son centre par la tour du puits, dont les mâchicoulis règnent avec ceux des courtines. A l'intérieur, le bâtiment ancien, encore représenté sur les gravures anciennes, a été remplacé en 1841 par un bâtiment un peu plus étroit. la courtine sud, face à la basse-cour, est couverte d'un mâchicoulis non couvert. Elle s'ouvre au centre d'une porte charretière couverte d'un arc surbaissé, et fermée par un pont-levis à deux fentes de flèches. Elle devait être précédée d'un fossé, dont le fond affleurait au même niveau que la terrasse orientale, large de douze mètres. Cette terrasse était bordée d'un mur de lice, avec deux tourelles circulaires ouvertes au nord-est et au sud-est. Ce mur de lice se prolongeait peut-être au nord et à l'ouest. Au sud, le château est précédé d'une cour oblongue entourée de bâtiments de courtines. Au début du XIXe siècle, d'après une gravure de Jobard, cette basse-cour était peut-être défendue au sud par une tour porche sans pont-levis. (1)

Éléments protégés MH : les façades et les toitures du château, y compris celles des communs : inscription par arrêté du 22 février 1960.

château de Rully 71150 Rully, tél. 03 85 87 20 89, ouvert au public en juillet et août, tous les jours à 15h, 16h et 17h, fermé le lundi et mardi, ouvert toute l’année pour les groupes sur rendez-vous.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Licence photo©webmaster"B-E", photos ci-dessous interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander.
A voir sur cette page "châteaux de Saône-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
château de Rully château de Rully château de Rully  château de Rully
 
 
château de Rully château de Rully  château de Rully
 
   
 
 
 


(1)
     source : www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/index.html

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.