châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Riottier
 
 
 
 
 
 

Cité en 969, le fief de Riottier, sous la suzeraineté des comtes de Mâcon, bénéficie d'un site stratégique au dessus de la Saône, qui dispose d'un gué à cet endroit. La fortification de la place est attestée à la fin du XIe siècle: une motte castrale ou poype, utilise le promontoire naturel, surélevé artificiellement, altitude 227 m. Elle comprend un château fort, probablement en brique, entouré d'un fossé, un rempart de terre à l'est, et deux enceintes, englobant une basse cour à l'ouest, une chapelle castrale ? dédiée à saint Denis et, au pied de la fortification, une église dédiée à saint Paul. En 1094, ces deux édifices sont donnés à l'abbé de Cluny par l'archevêque de Lyon. Aux XIe et XIIe siècles le fief est tenu en partie par les sires de Beaujeu, en partie par la famille de Riottiers, de laquelle il passe vers 1200 aux Chabeu, qui s'attribuent le nom de Palatins de Riottiers. En 1239, le Comte de Mâcon vend à l'église de Lyon le château et tout son mandement, qui sera ainsi intégré dans le Franc Lyonnais. Les comtes de Savoie convoitent le fief et le péage: après une incursion en 1397 à la suite de laquelle ils promettent de réparer le château, ils s'en emparent et l'occupent de 1430 à 1445, et le restituent en mauvais état à l'archevêque de Lyon, qui s'engage à d'importants travaux de restauration en 1452. Mais un compte-rendu de 1514 signale que la tour du château tombe en ruine. En effet depuis l'occupation savoyarde, le château est peu à peu abandonné, les habitants étant descendus près du rivage. C'est à cette époque que s'opère le déplacement du bâti et que se constitue le hameau de Riottier, où, auparavant, n'existaient probablement que le péage et des masures de pêcheurs. En 1572, l'église de Lyon vend la seigneurie de Riottier à David de Cleberg, qui édifie un manoir (la Rigaudière) au pied de la poype. Riottier est unie au chapitre de Trévoux en 1543. Devenu baronnie, Riottier passe aux Hubert, seigneurs de St Didier de Formans, avant 1774. Sur un plan de cette date figurent l'église, le port et le portail de la maison dite aujourd'hui la Riottière. Adjointe à la paroisse de Jassans en 1789, cadastrée comme chapelle en 1823, l'église Saint-Paul est démolie en 1854. La tour, reconstruite au XIXe siècle, a complètement disparu. Suppression du bac de traversée en 1865. Les villages de Riottier et de Jassans ont été réunis en une seule commune en 1880. Le hameau actuel comprend, en bordure de Saône, 15 bâtiments anciens, dont deux auberges et des fermes avec puits couverts, et une dizaine de maisons neuves

château de Riottier 01480 Jassans-Riottier, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.