châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Tanay
 
 
 
 
 
 

     Cette seigneurie appartient à Pierre et Ponce de Tanay en 1099. En 1297, Guillaume de Tanay obtient d'Humbert sire de Thoire-Villars, la reconnaissance de son droit de Justice (les trois archères canonnières de la tour nord ouest, les deux de la tour sud est, correspondent sans doute aux vestiges du château féodal du XIIIe siècle). En 1370, la seigneurie, située en Dombes, passe à Guichard d'Ars, ensuite par mariage à Henri de Gletteins. En 1402 elle est sous la suzeraineté des sires de Beaujeu et possédée par la famille de Corant. En 1490, Jean de Corant, écuyer, vend le fief à François Varinier, bourgeois de Trévoux. Tanay reste pendant près d'un siècle possession de cette famille qui modernise le bâtiment. On sait également que l'édifice est fossoyé en 1539. A la fin du XVIe siècle, Georges Langlois, conseiller au parlement de Dombes, en hérite, on lui doit peut-être la construction de l'escalier en vis, à base prismatique, daté de 1636, les embrasures de portes dans la cage d'escalier, les cheminées et le triplet d'arcs au premier étage, orné d'une clef aux armes des Langlois. L'édifice passe aux Châtillon puis par mariage à Claude Janin et aux Cachet de Garnerans. Les Cachet auraient été chargés d'organiser dans ce château, les fêtes en l'honneur du rattachement de la Dombes à la couronne de France en 1762. En 1850, Jolibois décrit le château: on y voit fossés, remparts, créneaux, tourelles et pont-levis. Délaissé puis en ruine au cours du XIXe siècle, l'édifice est racheté dans le deuxième quart du XXe siècle par Marcel Fayolle, qui le restaure pendant plus de vingt ans: ajout de créneaux sur la tour d'escalier et modifications des toitures (tours d'angle), suppression des fossés. Actuellement centre rosicrucien.
Château en moellon de calcaire sur solins en pierre de taille; travée centrale de l'élévation principale en pierre de taille; communs en moellon de calcaire recouverts d'un crépi. Château de plan rectangulaire flanqué de deux tours d'angle sur l'élévation postérieure; communs isolés, parallèles entre eux; château comprenant un demi soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, tous deux voutés d'arêtes et de berceaux et de coupoles à lunettes dans les tours, un étage carré et un étage en surcroît. Château couvert de croupes, toit conique et terrasse; communs à longs pans.

château de Tanay 01600 Saint-Didier-de-Formans, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.