châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de la Bove
 
 
 
 
 
 

 A l'origine la propriété appartenait à la cathédrale de Reims. En 1160, le château devint une seigneurie laïque importante dépendant de la châtellenie d'Eppes et relevant de la tour de Laon. Pendant la Ligue, l'édifice constituait un des forts royalistes de la contrée permettant de surveiller la route menant de Reims à Laon. La propriété se dégradant peu à peu, la grande tour fut reconstruite en 1638. En 1719, Gaspard Hyacinthe de Caze acheta le domaine à François Augustin d'Augsbourg. Il fit entièrement rebâtir le château entre 1725 à 1730, en y ajoutant de beaux jardins. En 1753, la propriété est achetée par Françoise de Châlus, dame d'honneur de Madame Adélaïde de France, fille de Louis XV, épouse de Jean, duc de Narbonne Lara et maréchal de camp. La princesse et ses soeurs lui rendaient visite en empruntant le chemin de crête auquel elles donnèrent leurs noms. La comtesse posséda le château jusqu'à la Révolution. Il fut confisqué puis racheté en partie par le vendeur précédent, étant donné le degré de dégradation de l'édifice, le propriétaire acheva la démolition. Une chapelle fut reconstruite. Les écuries voûtées constituaient les seuls vestiges du château de 1725. C'est en 1821 que la famille Desèvre de Soissons entra en possession de l'habitation qui avait survécu au château, dont il ne restait plus que les communs et le parc. La maison de plaisance du XIXe siècle était composée d'un corps principal de cinq travées de long, flanqué de deux parties latérales de logis ajourées de trois baies cintrées au deuxième étage et de fenêtres rectangulaires au rez-de-chaussée. Desèvre reconstitua en partie le domaine autour des vestiges. Des souterrains, voûtés ou à l'état de carrières, traversaient la propriété entre la ferme et le château. La propriété fut occupée lors des exactions qui opposèrent les Russes à la Jeune Garde de Napoléon: un officier de l'armée de l'Empereur, le général Ney, y campa le 6 mars 1814. Le château fut acquis en 1893 par Henri Rillart de Verneuil, officier d'artillerie, il y ajouta en 1900-1901 deux pavillons et deux tourelles rectangulaires, et une ferme complétait le complexe architectural. L'édifice occupant un emplacement stratégique, fut investi par l'état major allemand en 1914. En janvier 1917, le château était complètement pillé, les communs brûlés et la ferme très endommagée. Il fut détruit le 15 avril 1917 lors de l'offensive Nivelle, alors que les Allemands occupaient le château, le propriétaire envoya 150 obus de 370 sur sa demeure. Les travaux de reconstruction, confiés à Bonnet, auteur du château de Ployart, se poursuivirent de 1928 à 1933. L'habitation, désormais plus près de la vallée, est en fait une réplique réduite du château de Champs sur Marne, construit entre 1701 et 1710 par l'architecte Bullet de Chamblain. La chapelle fut consacrée le 18 octobre 1932 par Monseigneur Mennechet, évêque de Soissons et reconstruite à l'emplacement exact de l'ancien château. Etant donnés son emplacement stratégique, sa position essentielle au coeur de l'histoire du Chemin des Dames, sa construction raffinée, ses jardins et aussi la présence de vestiges médiévaux, le domaine possède un intérêt certain tant historique qu'architectural.

château de la Bove 02860 Bouconville-Vauclair, propriété privée, ne se visite pas, domine le village et la vallée de l'Ailette.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.