châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
Château de Laugère
 
 
 
 
 
 

 Le château de Laugère date de 1441. Un écuyer, G. de Laugère, avait été autorisé par le duc à faire une maison forte. Laugère est pourvu d'un donjon carré, d'une tourelle en façade et de douves en eau. L'enceinte était conçue pour abriter les nouvelles armes à feu : canons ou couleuvrines. En 1503, l'écuyer Guillemin de Laugère fait hommage à la duchesse de Bourbon comprenant "sa maison, tour, mothe, jardin, prés, vignes, terres, estangs, foussez, domaines, cens et rentes, plus le molin de Laleuf, l'Ozme, en garde de pesche l'estang de la Planchotte" pour un revenu de 50 à 60 livres par an. Nicolas de Nicolay comptait le sieur de Laugère, en la paroisse d'Agonges, au nombre des vassaux du duc. En mars 1647, le sieur de Laugère était François de Culant avocat en parlement. La terre était vers 1750 dans les mains de Pierre Gaspard Hugon, qui avait épousé Elisabeth Geneviève Guillouet d'Orvilliers. Après une période d'abandon, le château est repris par le comte et la comtesse de Vélard qui font appel à Jean Moreau. En 1878, Jean Moreau propose un projet d'agrandissement qui ne modifie en rien le donjon du XVe siècle. En 1898, René Moreau est contacté pour agrandir le château. Il s'inspire du projet de son père en conservant approximativement le plan au sol de l'aile ancienne. Ainsi sa nouvelle aile, plus courte que celle de son père ne bouchera guère plus la vue que celle qui existe déjà. Elle sera simplement plus haute et plus médiévale. Sur son projet de 1899, il ajoute, dans le prolongement du donjon, une aile massive qui reçoit une aile composée de deux parties: un petit carré et un carré plus grands à pans coupés (pour accueillir l'escalier). La nouvelle partie compte quatre niveaux. Ce projet n'offre pas autant de surface habitable que son père, mais l'animation des façades sur cour ne présente pas la monotonie de la très longue aile du premier projet. Le caractère historiciste est davantage marqué. Puisqu'il s'agit d'un néo-gothique archéologique, la nouvelle partie se marie très bien avec le donjon et ne semble pas l'écraser.
L'escalier d'honneur est construit seulement en 1901. C'est un grand escalier en bois à trois volées droites. Les balustres en bois tourné donnent une petite note néo-Louis XIII. La salle à manger est très lumineuse car elle est ouverte par deux baies sur les douves et par trois baies jumelées. Le parquet est en point de Hongrie et les lambris d’appui ont de discrets motifs plis de serviette. La cheminée est manifestement un remploi, sa hotte reçoit deux blasonscouronnés. Le grand salon est aménagé dans le donjon. Le parquet est également en point de Hongrie. Les lambris sont plus hauts que dans la salle à manger. Les portes et les volets intérieurs présentent les mêmes motifs. Le haut des murs d'un vert sombre reçoit un semi d'hermines d'argent et de croix grecques d'or. La cheminée reçoit des décors polychromes. Sur le bandeau inférieur c'est un maillage de motifs rouges et or avec un blason. La partie supérieure porte sur fond rose-orangé un semi du monogramme CV (pour Vélard de Chateauvieux) et un grand décor héraldique. Ce dernier se compose de deux blasons tenus par un lion et par un lévrier, surmonté d'un heaume couronné entouré de volutes végétales.

Eléments protégés MH : le château, y compris les douves, les écuries et les décors intérieurs (la bibliothèque, le grand salon, la salle à manger, l'escaliers, les chambres) : inscription par arrêté du 10 août 2000. L'ensemble, au milieu de douves en eau, présente une silhouette équilibrée et assez homogène. Visite guidée des intérieurs, accès libre aux jardins, il fait partie des treize châteaux que compte la commune d'Agonges.

château de l'Augère 03210 Agonges, tél. 04 70 43 95 56, Madame de Chatelperron, ouvert au public du 1er mai au 19 septembre, en mai, juin et septembre les weeks ends et jours fériés de 10h à 12h et de 14h à 18h sur rendez vous de préférence, en juillet et août tous les jours...

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.