châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Château de Montchoisy

 

 
château de Montchoisy   Chezelle

. Les premières traces apparaissent en 1322, date à laquelle un certain Roger de "Monchorit" semblait être le premier seigneur des lieux. En effet, du XIVe au XVe siècle, le château porte le nom des seigneurs des lieux les Montchorit. Ce n’est qu’au milieu du XVe siècle que le château changera de nom pour devenir Montchoisy. En 1322, l'édifice se composait d’un long bâtiment appelé par les gens de la région le vieux Monchorit. En fait, le château était le plus vieux fief de la région et cette propriété était d’une telle importance, quelle pouvait vivre d’elle-même. L’emplacement de construction du château avait été choisi par les seigneurs de l’époque, pour sont climat tempéré, sans doute l’un des plus doux d’auvergne C’est en 1496 que le château change de forme, de nom et de famille. La famille du Buisson devient propriétaire de Montchoisy. A partir de cette date le château s’orthographiera Monchoisy. Le long bâtiment existant deviendra l’aile nord d’un quadrilatère formant une cour fermée.

    Une tour d’escalier sera construite au centre de la façade du bâtiment central, il permettait de relier les cuisines situées dans les caves, aux appartements du seigneur basés à l’étage. L’aile nord conserve ses cheminées du XIVe siècle. A ce moment là, le domaine du château s’étend sur 300 ha de terres. Antoine du buisson, le nouveau seigneur des lieux vient s’établir dans le bourbonnais après son mariage avec Louise de Moriat de la Balançière, dame de la Cave. De ce mariage naquit trois enfants. C’est jean le troisième, né en 1505 qui deviendra seigneur de montchoisy. Quelques années plus tard Jean du buisson épousera le 5 juin 1534, Marguerite Le François fille d’Annet seigneur de Frognat et d’Anne de Chars, dame de Moncelat. De ce mariage naquit André du Buisson. Il se marie le 11 septembre 1577 avec Marie louise Lingendes. Ils eurent six enfants. Philibert, l’ainé né en 1580 fera de Montchoisy le château actuel.

château de Montchoisy   Chezelle
château de Montchoisy   Chezelle

       En 1604, il modifiera la façade détruira la tour d’escalier, créera un escalier Renaissance reliant les différents niveaux des caves aux charpentes. Les pièces du bâtiment central seront réalisées en enfilades à la mode des palais Italiens. La cheminée du séjour est une pure merveille Renaissance. Il fera sculpter dans les poutres des plafonds de toutes les pièces, des décors représentant les 4 saisons, il fit recouvrir les murs de boiseries ou étaient représenté des scènes de l’ancien testament. Ces travaux dureront cinq ans. Quelque temps plus tard, ces boiseries, feront partie du butin prélevé par le Maréchal Goering et vendues à un antiquaire parisien. Ce n’est quand 1615, le 2 avril, que Philibert se maria à Charlotte Millet, fille d’un conseiller au parlement de Paris. Passionné d’art, d’histoire et de politique, il fait la connaissance de Concini, un Comte italien, Maréchal de France. Des archives confirment qu’il a séjourné trois jours et deux nuits à Montchoisy avant de rejoindre Paris. Cette amitié ne sera de courte durée puisque Concini fut assassiné sur ordre du jeune Louis XIII. Le 6 janvier 1638, Philibert, seigneur de la Cave et de Montchoisy, devient président du présidial de moulins, est qualifié maire de Moulins dans les registres de Saint Pierre des Ménestraux. De son mariage avec Charlotte Millet, naquit quatre enfants. Le troisième, andré du bussion deviendra seigneur de Montchoisy et de la Cave, il deviendra capitaine au régiment de la Reine, commandant des troupes de l’île de Cayenne. Après une brillante carrière il devient brigadier des armées du Roi et fut tué au siège de philipsbourg en 1688. Sans descendance, son neveu Joseph, seigneur de Montchoisy et de la Cave, hérite de la propriété, en 1688, et il deviendra en 1719 capitaine au régiment de Picardie. Marié tardivement en 1728 avec Marie de Gauvin, ils eurent trois enfants. Joseph mourra de la peste en 1734. C’est sons fils Charles, alors âgé de deux ans qui deviendra le nouveau seigneur de Montchoisy.  Au XIXe siècle, Montchoisy passera de la famille du Buisson aux Salvert. Un portrait d’une dame de salvert trone toujours sur la cheminée du salon.

Le château passa ensuite à monsieur Barge, notaire à thiers, dont sa collection de livres notariés est toujours dans l’immense bibliothèque XVIIIe siècle du château. Puis la famille Flanquart de Paris occupa les lieux et tomba dans l’oubli jusqu'au 24 avril 1995, date a laquelle la famille Salter en devient propriétaire, et refait une partie des couvertures qui présentaient des signes de faiblesses.


château de Montchoisy 03140 Chezelle, il passe en 2006 aux propriétaires actuels qui s’acharnent à redonner vie à ce lieu longtemps laissé a l’abandon, l'édifice n’avait plus été tranformé depuis 1604, date à laquelle Philibert Buisson entreprit des travaux colossaux, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Nous remercions M. Drarve pour l'historique et les photos qu'il nous a adressés...

château de Montchoisy   Chezelle
 
 
 

 

   
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés