châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
Château du Puy Vozelle
 
 
 
 
 
 

  Le docteur Bignon exerce à Vichy. Il y côtoie une clientèle cosmopolite, notamment des Russes qui l'auraient invité plusieurs fois à venir chasser en Russie. Un petit château près de Saint-Pétersbourg l'aurait inspiré pour la commande qu'il passe à Percilly, un architecte habitué aux emprunts aux styles éloignées, aussi bien chronologiquement que géographiquement. Il fait édifier un château très original vers un hameau à une dizaine de kilomètres de son cabinet.
En 1896, Antoine Percilly propose un bâtiment de plan centré à la décoration foisonnante de style russe. Mais le château se révèle rapidement trop petit. En 1906, le docteur Bignon confie à Paul Martin l'agrandissement de sa demeure. Pour la nouvelle partie, il s'inspire de la création de son prédécesseur en accentuant les motifs orientaux. Le château de Puy-Vozelle offre un exemple poussé à l'extrême de l'éclectisme ambiant, renforcé par l'émulation des villes thermales. Ce château apparaît comme une version très ornée et aboutie de la création russo-byzantine de Jean Giraudon: la villa Russe édifié pour le prince Orloff près de la station thermale de Saint-Nectaire en 1890.
Le château adopte pratiquement la forme d'une croix latine. Il est constitué d'un corps de logis rectangulaire épais et court dont trois façades (nord, ouest et sud) reçoivent un petit avant-corps donnant sur un perron. La partie sud est ajoutée par Paul Martin, elle est rectangulaire, aussi large que le logis primitif auquel elle est accolée. Le château est constitué d'un niveau de soubassement, d'un rez-de-chaussée. Seules certaines parties, dômes, tambour ou édicule vitré ont des combles aménagés. Le dôme central abrite une pièce à l'italienne. Le niveau de soubassement est partiellement enterré, sa moitié supérieure, visible, est en pierre grise en appareil régulier à bossage rustique. Il est ouvert de petites baies en anse de panier. Le rez-de-chaussée est en pierre claire pour le chaînage, les baies et les arcades, avec de parements en briques rose-orangé avec deux bandes de quatre assises de briques d'un rose pâle. Les baies sont d'une grande diversité: en anse de panier, en plein cintre outrepassé, déprimé outrepassé, brisé trilobé, brisé surbaissé. Les baies sont souvent jumelées, celles qui ne le sont pas sont parfois de dimensions réduites, à peine plus grandes que des archères. Les grandes baies reposent sur un registre d'arcatures aveugles.
Les façades, en elles-mêmes relativement sobres sont animées par les entrées présentes à chacune des extrémités. L'avant-corps nord est rectangulaire, c'est un portique en pierre claire large d'un arc et long de trois. Les chapiteaux sont décorés de motifs végétaux tous différents les uns des autres. L'entrée ouest se fait par deux portes géminées sous des arcs brisés trilobés inscrits dans un arc légèrement surbaissé à extrados lisse et à intrados festonné. Le sommet de cette partie en faible avancée reçoit un décor de denticules, puis de chevrons qui, après une série de moulures est orné de sortes d'acrotères lisses. L'entrée sud est marquée par un avant-corps maçonné, dont les faces latérales sont en briques de deux couleurs, avec les mêmes bandes que le reste des façades. La face sud est ouverte par trois arcs en pierre blanche. L'entrée est est très simple, avec une légère avancée de pierre blanche où deux colonnes supportent un arc légèrement outrepassé. Cette façade, due à Paul Martin est animée par deux tourelles d'angles couvertes d'un dôme. Pour ces dernières, quelques croquis signés Paul Martin présentent les tâtonnements qui ont présidé à leur réalisation: on a hésité entre des tours montant de fond et des tourelles sur culot, entre des toits terrasses avec créneaux et des bulbes.
L'essentiel de l'ornementation extérieure est située dans les parties hautes. Les architectes jouent sur une grande diversité de couvrements: pans longs, croupes, toit bombé, pans longs brisés, toiture en pavillon, dômes, toit à l'impériale, toit terrasse. Les toitures sont en pierre ou en zinc, avec différentes formes d'écailles. Elles reçoivent de plus des acrotères ou/et des antéfixes ouvragés (frises, rinceaux végétaux, sculptures de petites constructions (ruche)), ainsi que des épis de faîtages. Le parc, clos de murs et de haies vives, est un lieu pittoresque dans lequel on a placé de nombreuses statues et des fabriques, dont une très grande volière. L'accès se fait par un portail en fer forgé orné de feuilles de liseron, il aurait été ajouté dans les années 1920.

Eléments protégés MH : le château, y compris les éléments intérieurs suivants : la salle à manger avec son décor de boiseries et sa cheminée, la cheminée du salon, la cheminée Empire d'une chambre, la cheminée néo-XVIIIe siècle d'une autre chambre avec son trumeau, la volière et les deux statues dans le parc : inscription par arrêté du 26 novembre 1990.

château du Puy Vozelle 03310 Espinasse-Vozelle, tel. 04 70 56 52 89, propose la location de chambres d'hôtes.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.