châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
Château de La Palice
 
 
 
 château de La Palice à Lapalisse  château de La Palice à Lapalisse  château de La Palice à Lapalisse
 
 
 

 La première mention des seigneurs de La Palice date de 1113 et concerne Guillaume et Roger de La Palice. Au début du XIIIe siècle une puissante forteresse est élevée, les seigneurs du lieu étant aidés par le sire de Bourbon et peut-être même par des ingénieurs royaux. Au XIIIe et au XVIe siècles, plusieurs seigneurs de La Palice sont maréchaux du Bourbonnais et servent fidèlement les sires puis les duc de Bourbon. En 1358, le fief appartient à Jean de Châtillon. En 1380, Charles de Bourbon, comte de Clermont achète la seigneurie. Il cède quelques mois plus tard le château et la châtellenie à un de ses compagnons d'armes, Jacques de Chabannes,
conseiller de Charles VII. Peu avant 1470, on édifie la chapelle. Jacques II, maréchal de la Palice est l'un des grands personnages lié au château, il sert Charles VIII, puis Louis XII et enfin François Ier. Amateur d'art et d'architecture, il fait construire, entre 1513 et 1525, une grande aile dans le goût du temps. En 1552, le château passe par mariage à la famille de Tournon, puis à celle de La Guiche. Vers 1613, Jean-François de La Guiche agrandit le logis et réaménage le parc. En 1715, le château est acheté par Giles Brunet d'Évry, intendant des finances de la généralité de Moulins qui réussit à faire ériger ses terres en marquisat. En 1731, François de Chabannes-Pionsat, issu d'une branche collatérale,achète le château. En 1789, le fils de ce dernier émigre, ses biens sont saisis. En 1793, le château est pillé, la chapelle est saccagée et les tombeaux qu'elle contenait sont détruits. Le château est pendant des années utilisé pour abriter les administrations locales, il sert de mairie, de sous-préfecture, de tribunal et de prison. Il est dans un état déplorable lorsqu'il est restitué à la famille de Chabannes de La Palice en 1802, grâce à l'intervention de Talleyrand. Le château est très tôt classé Monument historique, mais il est rapidement déclassé à la demande du propriétaire qui souhaite conserver toute liberté pour les grands travaux qu'il entreprend. Il fait appel à un architecte jeune, arrivé dans l'Allier depuis peu, Jean Moreau. Il supervise les travaux de restauration de la cathédrale de Moulins et bénéficie de recommandations de Jean-Baptiste Lassus et Mgr de Dreux Brézé. C'est sans doute l'évêque qui le met en relation avec le comte de Chabannes.
Jean Moreau est contacté pour restaurer et consolider la chapelle. Celle-ci a été très endommagée pendant la Révolution, mais elle est également fragilisée par des travaux de voirie faits juste en dessous du château (creusement d'une butte qui épaulait la plate-forme du château et vibrations liées à la circulation). Il dresse un projet de restauration le 22 décembre 1856, mais les travaux sont différés et ne commencent qu'en 1875. Le projet pour la restauration de la chapelle a dû plaire au comte qui lui confie presque immédiatement les travaux du corps de logis. La partie nord du château est reconstruite à l'exception des tours et des courtines qui sont restaurées et ré-appareillées. Moreau adopte le style néo-Renaissance afin de créer une certaine unité avec l'aile édifiée par Jacques II de Chabannes. La restauration des créneaux de la tour dite Maréchal est confiée à l'entrepreneur Mazuel. Les parties hautes du logis sont refaites et surélevées au niveau de l'aile de la Renaissance. La tour d'escalier est remaniée. Il crée une porte d'entrée sculptée pour remplacer celle dont les blasons ont été bûchés à la Révolution.
Le grand salon est «restauré». Sa cheminé est très remaniée mais elle conserve toutefois ses piédroits et son linteau. La hotte est totalement refaite selon des dessins de Moreau, la polychromie qu'il prévoit (damier bleu et rouge) est cependant abandonnée. Vers 1898, il élève un pavillon d'entrée pour le garde. Ce chantier, qui occupe Jean Moreau par intermittence de 1856 à 1898 joue un rôle
primordial dans sa carrière. C'est sa première intervention sur un château, et quelle intervention! C'est un des châteaux le plus prestigieux de l'Allier qui lui est confié. La famille de Chabannes en lui donnant sa chance, puis en lui accordant sa confiance pendant des décennies permet à Jean Moreau de faire une entrée remarquée dans le monde des châtelains de l'allier. Il a fait ses preuves brillamment sur un chantier important, les autres propriétaires peuvent donc sans risque lui confier leur château...

Eléments protégés MH : la porterie d'entrée et les jardins : inscription par arrêté du 28 juillet 1998. Le château en totalité, y compris sa chapelle, son enceinte, les sols et les anciennes écuries : classement par arrêté du 29 octobre 1999.

château de La Palice 03120 Lapalisse, tél. 04 70 99 37 58, ouvert au public, visites du 1er avril au 1er novembre de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E",
photos interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander (Contact)

 
 
 
 
château de La Palice château de La Palice château de La Palice château de La Palice
 
 
 
château de La Palice château de La Palice château de La Palice château de La Palice
 
 
 
château de La Palice château de La Palice château de La Palice château de La Palice
 

 

 
château de La Palice château de La Palice château de La Palice château de La Palice
 
 
château de La Palice château de La Palice château de La Palice château de La Palice
 
 
   
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement

 

Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.