châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Belval
 
 
 
 
 
 

       Une abbaye est fondée dans les années 1120 par des chanoines réguliers de saint Augustinnote, venus s'installer sur un fief de l'évêque de Verdun, Albéron de Chiny. Il s'agit d'un bâtiment de style roman qui privilégie les constructions massives avec des fenêtres étroites. Progressivement, le style gothique s'impose avec des constructions lumineuses et des voûtes en croisée d'ogives. Deux fois dévastée par les huguenots, la communauté ne se composait plus en 1622 que de deux chanoines, trois clercs et quatre novices. L'abbaye souffrait également de sa proximité avec la frontière, une frontière poreuse et propice aux incursions ennemies comme en 1636, où une partie des bâtiments furent brulés. Belval fut vendu comme bien national en 1791 et devint propriété de Basile Joseph Raux, maître de forges, fils de Nicolas Raux maître de forges lui aussi, fermier général des forges de Belval, pour le compte de l'abbaye, avant la Révolution de 1789. Basile Joseph Raux avait été également élu en 1789 député du Tiers État aux États généraux. Il avait acquis, lors de la vente, la ferme d'Elpèche précédemment exploitée par les religieux, le moulin, la ferme de l'abbatiale, la forge, quatre étangs, des prés, des arpents de vignes et un bois. L'église fut détruite par l’État dès 1795. Le mobilier fut préalablement dispersé par de nouvelles ventes aux enchères et se retrouva en partie à l'église Saint-Médard de Grandpré, grâce au marguillier de cette église: stalles, boiseries du chœur, chaire, tambour de porte en bois sculpté y sont issus de l'abbaye de Belval. Le domaine devenu désormais le château de Belval, demeura la propriété de la famille Raux jusqu'en 1848 puis passa à un maître de forges de Fumay, Eugène Mathys. La propriété, dotée d'une domesticité nombreuse, fut le cadre de réceptions et de chasses. Un archéologue, Roger Graffin, en fut ensuite le propriétaire et l'habita jusqu'en 1914.

Eléments protégés MH : l'ancien logis conventuel du XVIIIe siècle; la porterie; le bassin avec les deux statues; le logis XVIIe siècle; l'ancienne chapelle de Belval: inscription par arrêté du 4 novembre 1991.

château de Belval 08240 Belval-Bois-des-Dames, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.