châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
Château Comtal de Carcassonne
 
 
 
château comtal de Carcassonne château de Carcassonne château comtal de Carcassonne château de Carcassonne
 
 
 

    Ce premier château fut édifié vers 1150 par Bernard Aton. L'ensemble fut élevé sur des bâtiments beaucoup plus anciens. Il était moins étendu que de nos jours, ce sont les Français, qui, après la conquête, en firent le monument qui nous impressionne tant aujourd'hui ! Les parties les plus anciennes, datant des Trencavel se trouvent à l'intérieur : les deux corps de logis en équerre, et la fameuse Tour Pinte, qui est une tour de guet et non pas le donjon. De cette époque ne subsistent que peu d'éléments, tant le château a été remanié au cours des siècles. La chambre Ronde, au coeur du bâtiment, possède de magnifiques fresques, illustrant les combats entre Francs et Sarrazins. C'est une des rares pièces qui a gardé sa configuration médiévale. Son nom viendrait du fait qu'on y siégeait en rond, autour du seigneur. Les conquérants français arrivèrent à Carcassonne après la Croisade, sur une terre qui leur était hostile. Les sénéchaux, représentants du Roi de France s'y installèrent, mais ne faisant pas confiance à la population, ils firent considérablement renforcer l'ensemble. En créant notamment la "chemise" fortifiée, élevée dans les années 1230. Le pont reliant l'esplanade de la barbacane à l'entrée du château date en partie du XIXe siècle, il était autrefois composé de trois ponts différents. Un pont-levis, un pont en bois, et une petite partie en pierre, multipliant les obstacles pour un éventuel assaillant venant de la ville. Enfin deux hautes tours avec herses, vantaux, et mâchicoulis protègent l'accès à la cour, elle est un résumé d'histoire de l'architecture à elle seule, on y retrouve les traces médiévales des Trencavel puis des sénéchaux. La Renaissance y a laissé de grandes fenêtres à meneaux, le XIXe siècle quelques rénovations (en particulier le donjon), et même le XXe siècle y a ajouté sa touche, avec les hourds qui assuraient la défense verticale des murailles, reconstitués dans les années 50. De cette grande cour ombragée, on accède à la deuxième cour du château, qui était jadis une salle couverte. Aujourd'hui, on aperçoit encore la cheminée monumentale qui trône à mi hauteur des murs et les traces de plancher soutenus par les corbeaux de pierre.
On y organise des concerts en été pendant le festival. Mais les impressionnantes défenses du château ne s'arrêtent pas là ! Côté extérieur, la forteresse donne sur la partie la plus abrupte de la butte, et domine la ville Basse et l'Aude, auquel il était relié par le chemin couvert et la Barbacane. Une succession de portes et de herses barrent la route à tout ennemi qui oserait attaquer ce colosse. La cité médiévale fortifiée, dotée d'un système défensif important, fut très restaurée au XIXe siècle par le célèbre architecte Eugène Viollet-le-Duc.
Une portion des murailles remonte au Ve siècle, sans doute suite au passage des Wisigoths. La porte Narbonnaise et toute la partie méridionale de l'enceinte intérieure, ainsi que le couronnement des tours, ont été construits au XIIIe siècle, après que le dernier vicomte de Carcassonne eut abandonné en 1247 ses droits seigneuriaux à Saint-Louis. La visite de la Cité est entièrement libre et gratuite sauf pour le château Comtal, les tours et les remparts de l’enceinte intérieure.


Eléments protégés MH : les fortifications : classement par liste de 1862. Les deux parcelles de terrain, lieux-dits Talus de la Barbacane et Porte d'Aude : classement par arrêté du 22 décembre 1926. Les parcelles dénommées Champ Rigal Cadène et Grand Champ Sabatier Jalabert, à l'exclusion d'une zone délimitée sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 15 janvier 1942. Le terrain compris entre la Cité et le grand séminaire : classement par arrêté du 28 mai 1942. Le terrain dit Champ du Tournoi, situé en bordure du chemin de la Cité de Carcassonne à Sainte-Croix : classement par arrêté du 11 juillet 1942.

château Comtal 11000 Carcassonne, musée lapidaire, exposition d'oeuvres contemporaines, ouvert au public.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions M. Jonaslange pour les photos qu'il nous a adressées afin d'illustrer cette page.
Nous remercions M. Philippe Malpertu du site : http://www.bateauxdepeche.net, pour les photos (ci-dessous) qu'il nous a adressées. (photos interdites à la publication)

 
 
 
 
 château comtal de Carcassonne château de Carcassonne   château comtal de Carcassonne  château de Carcassonne
 
 
 
 château de Carcassonne  château comtal de Carcassonne château de Carcassonne 
 
 
 
 château comtal de Carcassonne  château comtal de Carcassonne château comtal de Carcassonne   château comtal de Carcassonne
 

 

 château de Carcassonne château de Carcassonne   château de Carcassonne
 
 
 
 château de Carcassonne château de Carcassonne  château de Carcassonne  château de Carcassonne
 
 
 
   
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.