châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de Blanchefort
 

 

 

      C'est au confluent de la Sals et du Rialsesse que les wisighots ont construit cette forteresse. Au Xe siècle le site fut rebâtit et fortifié et des remparts furent élevés en escaliers, afin de rendre la nouvelle forteresse imprenable. Le château tirait son nom de la couleur de la roche sur lequel il était élevé. Ses dimensions étaient comparables à celles de Carcassonne. Du château de Blanchefort dépendait l'abbaye de Jaffus dont il ne reste rien de nos jours, il fut le centre d'une agglomération d'habitants (une villaria) étalant ses maisons au sud ouest. La villaria avait été fondée par les moines de Saint Policarpe. L'abbaye d'Alet qui exerçait des droits sur la communauté revendiqua la possession de blanchefort, une bulle du pape Calixte II, daté 1119, confirma en faveur de l'abbé d'Alet la possession du castrum. Bernard de Blanchefort refusa cette décision, aidé de plusieurs seigneurs il eut recours à une lutte armée contre l'abbé d'Alet et contre le comte Bernard Aton pour conserver son domaine, il y réussit, et c'est à cette condition qu'il déposa les armes en 1124.

Quelques années plus tard, le mâitre de Blanchefort offrit le village aux templiers. Sous leur impulsion, il fut reconstruit et renforcé. Les documents de l'époque le nomment Village de Rena. Le seigneur de Blanchefort leur confia l'exploitation des mines de Blanchefort. Les templiers firent venir de Rhénanie des ouvriers fondeur qu'ils installeront au village de Réna, avec interdiction de fréquenter les gens du village. En fait l'or natif des filons n'intéressa pas les templiers, ils exploitaient un antique trésor wisighot enfoui dans un ancien puit de mine, les mineurs réduisaient les monnaies et les objets précieux en lingot. Tout cela est bien sur attesté par les chroniques du temps et surtout par les cartulaires du temple. Le puits principal qui donnait dans les mines était creusé au pied des murailles de Blanchefort. On peut encore voir ce puits de nos jours. Cette opération dura sans doute deux ans. Au XIIIe siècle, le comte Roger de Blanchefort subit le même sort que la plupart des châtelains de la contrée. Son domaine fut détruit et les biens confisqués au profit de Pierre de Voisins.


château de Blanchefort 11190 Rennes-les-Bains, vestiges, visite des extérieurs uniquement.


Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés