châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
Château d'Oberbronn
 
 
 
 
 
 

 Un premier château médiéval fut élevé à cet emplacement par les seigneurs de Burne, peut-être au XIIIe siècle. La seigneurie et le château d'Oberbronn passèrent successivement aux Ochsenstein, la Petite Pierre, aux Lichtenberg en 1456, puis aux Deux-Ponts Bitche en 1480. Des travaux y furent effectués avant 1456. Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, Louis Linange Westerbourg, seigneur d'Oberbronn, fit construire un château résidentiel à la place de l'ancien. Il en subsiste la grande cave voûtée datée 1554 ainsi que les bâtiments de l'entrée (1570). Les plans de cet édifice nous sont connus par un plan de 1779 et par un inventaire. Les bâtiments furent mis à sac en 1669. Ils passèrent ensuite aux Linange Dabo et aux Sinclair (pour moitié). Acquis en 1785 par la famille Hohenlohe Bartenstein, ils subirent de profondes modifications. A partir de 1786, toute la partie centrale fut reconstruite en style néo-classique. L'édifice comportait alors trois cours successives, entourées de bâtiments en U. Cette disposition nous est connue grâce à un plan de 1788. De l'ensemble de ces constructions, dont on ignore si elles ont totalement été achevées, il ne subsiste qu'une partie voûtée du corps principal. Les clefs de voûtes portent la date 1786 et les initiales HB (Hohenlohe Bartenstein). L'actuelle buanderie, qui a été modifiée, porte le millésime 1788. La grande fontaine date également de cette époque. Le bâtiment d'entrée du XVIe siècle fut réaménagé (plaque de cheminée datée 1748). Confisqués pendant la Révolution, les bâtiments furent vendus aux Teutsch, puis servirent de caserne de 1816 a 1818. En 1824, 1830, la totalité de la propriété fut acquise par Charles Auguste de Strahlenheim qui aménagea les communs dont l'escalier central date de 1824. Dans la cour fut découvert, en 1858, un bas-relief de Mercure. En 1859, les soeurs du très Saint-Sauveur de Niederbronn se portèrent acquéreur de l'ensemble des bâtiments qu'elles transformèrent en couvent dont l'aspect actuel date en grande partie de cette époque. La grande chapelle est ainsi datée 1888. Les derniers travaux se rattachent au XXe siècle. En 1924, 1925 (dates inscrites), on démolit une partie du bâtiment Renaissance, remplacé par le bâtiment de réception édifié par l'architecte Auguste Sigrist au-dessus de la cave voûtée. On rasa également les anciennes écuries dont il reste une pierre datée 1682 aux initiales des Linange Westerbourg.
Le corps d'entrée du XVIe siècle comporte un passage couvert en berceau en plein-cintre à lunettes et des pièces voûtées (voûte en berceau brisé et voûte d'arêtes) en rez-de-chaussée ; l'étage est desservi par un escalier en pierre en vis logé dans une tourelle dans-oeuvre de section octogonale ; le départ de l'escalier (avec marque lapidaire) est traité en vrille et le sommet en colonnette torsé, en bois ; la grande cave datée 1554 est voûtée en berceau plein-cintre à doubleaux ; le vestige des bâtiments de 1786 est voûté d'ogives ; le corps de bâtiment de 1824 est desservi par un escalier intérieur de type tournant à deux volées droites ; la grande chapelle est un édifice de plan rectangulaire, terminé par une abside à trois pans

château d'Oberbronn 67110 Oberbronn, couvent des soeurs du Très Saint-Sauveur.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.