châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Wangen
 
 
 
 
 
 

          Devenus seigneurs du village de Wilwisheim en 1651, les de Wangen firent élever un château en 1669, situé à l'entrée est de l'agglomération. Il existait sans doute un château plus ancien au même emplacement, dont on voit les vestiges sur le plan cadastral napoléonien : fossé entourant le domaine, traversé par un pont au nord de la cour, dépendances perpendiculaires au bâtiment principal terminées par des tourelles rondes aux angles antérieurs. Actuellement il ne reste que le pont de l'entrée, les dépendances ayant été remaniées, celle du côté ouest raccourcie et le terrain partiellement occupé par des maisons modernes. Cependant la parcelle où se trouvaient le parc et trois étangs est encore entière (jusqu'à la voie de chemin de fer qui l'a légèrement entamée). Le bâtiment central porte la date 1669 sur le linteau de la fenêtre surmontant la porte d'entrée et les dépendances pourraient être contemporaines. Des travaux de décoration intérieure ont été exécutés au XVIIIe siècle : lambris, cheminées, alcôve (actuellement disparus), escalier avec rampe de balustres taillés. Au moment de la Révolution les de Wangen quittèrent le village et le château fut acheté par Mathias Etienne Picquart, d'origine lorraine et fournisseur des armées. A sa mort en 1826, l'édifice fut racheté par la famille Bois-David qui en fut propriétaire jusqu'en 1870. Cette famille fut autorisée par l'évêque de Strasbourg à utiliser la chapelle qui s'élève à l'extrémité de la dépendance orientale. Par la suite le château fut vendu à des cultivateurs, Ignace Schlotter et sa femme Françoise Schneider. L'auge de la fontaine fut cédée à la commune de Friedolsheim et la cloche de la chapelle à la communauté israélite de Hochfelden. Le château demeura une exploitation agricole aux mains de la même famille jusque dans les années 1990 ; il est actuellement en vente, dans un état de conservation déplorable : une statue ornant la fontaine a été vendue, les dépendances sont partiellement en ruines et tout le décor intérieur du bâtiment central a été enlevé (plusieurs cheminées du XVIIIe siècle, lambris, portes, alcôve).
Édifice situé à l'extrémité nord d'une grande parcelle, non enclose vers l'arrière. L'entrée se fait par un pont sur l'ancien fossé et une porte cochère à piédroits de grès, à refends, sommés d'un globe. Clôture formée par une grille et des poteaux en grès. Le logis est dans l'axe de la porte, flanqué de deux bâtiments perpendiculaires. Bâtiment à un étage, couvert d'un toit à croupes ; de part et d'autre un corps de bâtiment plus bas, mais également à un étage et couvert par un toit à croupe. Travées de fenêtres rectangulaires et porte dans la travée centrale, surmontée d'une corniche. Sous l'enduit actuel, traces d'un enduit plus ancien avec fausses chaînes peintes. Corniche en brique moulurée, couverte d'enduit et peinte. Escalier intérieur en chêne, tournant, avec rampe de balustres taillés et panneaux moulurés au départ et sur l'angle. Dépendances en moellons de grès en rez-de-chaussée ; à l'ouest, porte en arc surbaissé et porte rectangulaire (bâtiment incomplet) ; à l'est portes et fenêtres rectangulaires ; à l'extrémité nord, bâtiment en retour abritant la chapelle, au mur-pignon percé d'une porte en plein cintre, au chambranle mouluré, avec volutes au congé et clef de cintre sculptée d'un angelot. Oculus ovale au-dessus. Mur-gouttereau nord percé de fenêtres en plein cintre. Dans la cour précédant le château, une fontaine a perdu la statue de putto versant l'eau d'une cruche.

Éléments protégés MH : le portail d'entrée et le mur de clôture nord avec sa grille, le mur d'enceinte (vestiges subsistants), le pont d'accès, le vestige de la fontaine, le corps de logis principal, en totalité, y compris les enduits extérieurs et les décors intérieurs, les façades et les toitures des dépendances ouest et est, avec chapelle : inscription par arrêté du 30 octobre 2003.

château de Wangen 67270 Wilwisheim, propriété privée, ne se visite pas, en mauvais état en 2014 !

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.