châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Breuschwickersheim
 
 
 
 
 
 

 Une nécropole des IXe et Xe siècles sur le site atteste l'occupation dès le Haut Moyen Age. Une forteresse épiscopale, mentionnée dès 1246, fut inféodée aux chevaliers de Wickersheim. Le bâtiment primitif se composait de quatre ailes autour d'une cour, flanquées de quatre tours rondes aux angles. Il était ceinturé d'un fossé d'eau, partiellement renforcé par une contrescarpe, et alimenté par une source. Un mur d'enceinte assurait la protection des côtés nord et est. Le château fut incendié par fait de guerre en 1416, en 1444 puis reconstruit. Les deux ailes qui subsistent datent du XVe siècle avec des remplois, dans les courtines, de pierre à bossage plus anciennes et de quelques consoles sculptées. La famille Sturm propriétaire de 1435 à 1640, y engagea des remaniements en 1566, date sur une console au sud-ouest. Il fallut adapter la défense aux armes à feu. En 1622, le château-fort fut transformé en résidence, la couverture en poivrière d'une des tours date de cette époque. En 1714, un inventaire mentionne cinq tours, la cinquième correspondant à une tourelle d'escalier côté cour. Au XVIIIe siècle après un changement de propriétaires, les façades furent percées de nouvelles porte et fenêtres. La destruction des ailes Nord et Est et leur remplacement par des granges et étables, avec remploi des matériaux eut lieu après 1830.
Le château a gardé le plan de la forteresse médiévale, il se compose de deux ailes de logis en équerre du XVe siècle et de bâtiments agricoles, le tout disposé autour d'une cour. Le fossé, aujourd'hui asséché et partiellement comblé est encore visible à l'ouest et au sud. Les deux ailes qui subsistent sont flanquées de trois tours circulaires. Celle du sud ouest, couverte d'une toiture en poivrière, a conservé une gargouille. Les élévations donnant sur le fossé sont munies de contreforts et percées de nombreuses meurtrières et canonières. On y voit une petite fenêtre à linteau en accolade.  A l'intérieur de l'aile sud se déploie un bel escalier du XVIIIe siècle, à balustres en pierre au rez-de-chaussée, et en bois à l'étage. Une console sculptée d'un ange tenant un phylactère du XIVe ou XVe siècle se trouve à l'étage. Les dépendances sont élevées en moellon et pan de bois.

Éléments protégés MH : les façades et les toitures : inscription par arrêté du 18 juin 1929.

château-fort de Breuschwickersheim 67112 Breuschwickersheim, propriété privée, visite des extérieurs uniquement.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.