châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château-fort du Herrenstein

      Le château-fort du Herrenstein fut construit entre 1194 & 1201 pour le Comte Albert de Dagsbourg afin d'assurer le contrôle et la protection de l'abbaye. L'existence du castrum Hernesteyn est attestée par le testament du comte, rédigé entre 1201 et 1204. En 1225, après l'extinction de la lignée comtale, le fief fut récupéré par l'évêché de Metz. L'évêque Jacques de Lorraine fit restaurer le château, entre 1236 et 1260, et creuser une citerne. A partir de 1367, l'édifice fut morcelé entre divers propriétaires. En 1396, les troupes de la ville de Strasbourg s'emparèrent de Herrenstein, le Magistrat racheta au fur et à mesure jusqu'en 1480, les droits des différents engagistes. Vers 1560, le château fut modernisé et adapté à l'emploi de l'artillerie ; l'enceinte extérieure avec ses deux tours ouvertes à la gorge, côté ouest, date de ces travaux ainsi que l'étage du bâtiment gothique, chapelle castrale accolée à l'est du logis roman. En 1652, la commune, endettée, vendit le château au général Reinhold

de Rosen. En 1673, le château a été démantelé par les troupes françaises et servit de carrière pour la fortification de Lichtenberg. Le domaine fut vendu pendant la Révolution, la demeure changera plusieurs fois de mains du XIXe au XXe siècle. Elle abrita une exploitation agricole jusque vers 1925, une maison forestière et une auberge. La ruine du château, toujours propriété privée, est complètement laissée à l'abandon. Les vestiges à 402 mètres d'altitude, presque noyés dans la végétation, sont situés sur une crête rocheuse dominant la plaine d'Alsace, depuis le débouché de la vallée de la Zinsel jusqu'à Neuwiller les Saverne. Le château épouse le contour du rocher sur une longueur de 110 m et une largeur variant de 38 à 6 m. Le côté ouest, menacé, est défendu par un large fossé creusé dans le rocher (d'où proviennent une partie des blocs de grès utilisés pour la construction). L'accès se fait au sud par une rampe le long de la courtine, primitivement depuis l'est, actuellement depuis l'ouest.

La cour allongée d'ouest en est, est divisée tranversalement par un mur de la fin du XIVe siècle. La tour pentagonale est complètement arasée à l'extrémité est. Le bastion pentagonal de Specklin, se situe devant la tour-porte médiévale, disparue. De l'enceinte extérieure du XVIe siècle sont à peine visibles des fragments de murs au nord, au nord-est, au sud et à l'ouest où se voit encore la base de la tour circulaire nord.
 
Source Base Mérimée, culture.gouv.fr/patrimoine : http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee.fr


château-fort de Herrenstein 67330 Neuwiller-lès-Saverne, propriété privée, visite des extérieurs. Vous êtes propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Photos sous licence photo©webmaster.eb, libres de droit à condition de demander et citer la source.

 
 
 

 

 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés