châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château fort du Petit-Arnsbourg
 
 
 
 
 
 

 Le château fort du Petit-Arnsbourg est attesté dès 1316, Frédéric de Wasigenstein, son probable bâtisseur, fit oblation à l'abbé de Wissembourg. De cette époque remonte la tour-logis et l'escalier taillé sur le flanc est du piton sud. A l'extinction des Wasigenstein mâles, en 1359-1360, Jean d'Ochsenstein prit possession du château. Il fut ensuite investi d'une partie de celui-ci, l'autre étant revenue à une descendante des Wasigenstein. Le château fut engagé en 1420, à la famille des Lichtenberg. C'est elle qui lui donna le qualificatif de petit, pour le distinguer d'un autre de ses châteaux portant le même nom. La date 1494, gravée près d'une porte de la basse-cour, est sans doute contemporaine des transformations, auxquels se rattachent la construction de la tour rectangulaire Est et l'ensemble des aménagements de cette zone, travaux probablement dûs aux Adelsheim qui avaient le château en arrière-fief des Deux-Ponts-Bitche. La demeure fort incommode et vétuste fut vraisemblablement abandonné dès le XVIe siècle.
Château semi-troglodytique occupant l'extrémité sud d'un rocher gréseux, dominant la vallée du Steinbach et le village. Le château, isolé au sommet d'un véritable piton, est séparé de sa basse cour par une brèche dans le rocher, partiellement retaillée, abritant le fossé large de 4,50 m. Ce fossé était fermé à l'ouest par un mur (dont subsiste une partie) et abritait côté sud des écuries, côté nord une construction en appentis (traces d'ancrages sur les deux parois). De la basse cour, au nord, subsistent l'accès depuis le nord-est, les ancrages, creusés dans le grès, de bâtiments en pan de bois, et, taillés dans le rocher, des escaliers et portes, un vestibule et une petite pièce flanquée du millésime 1494. L'accès au château, sur le piton sud, est commandé par une tour rectangulaire à trois faces appareillées (nord, est et sud) contre le rocher. L'ancien accès à la tour a été remplacé par un escalier moderne. A ce niveau de la tour, se situent une salle creusée dans le rocher, ancien corps de garde, et le départ de l'escalier (du flanc est du piton). Celui-ci est creusé dans le rocher ainsi que des portes et une salle. Au sommet subsiste une crête rocheuse, orientée nord-sud, qui a été intégrée à la tour-logis. Celle-ci épousait les contours du piton. Elle avait un rez-de-chaussée et deux étages. La citerne à filtration subsiste, creusée dans le rocher, ainsi que le mur aveugle nord du logis, du côté de l'attaque et une niche à banquettes creusée dans la crête. Côté est a été découvert la base d'un poêle en terre cuite, de la fin du XVe siècle, dont des carreaux sont conservés dans une collection privée de même que des cruches trouvées dans la citerne.

Éléments protégés MH : le château du Petit-Arnsberg (ruines) : classement par arrêté du 6 décembre 1898.

château du Petit-Arnsbourg 67510 Obersteinbach, lieu-dit Schlossberg, propriété de l'État, visite libre des vestiges.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.