châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
Château de Quintefeuille
 
 
 
 
 
 

      La plus ancienne pièce d’archive du château est un acte, daté de 1663, concernant la vente d’un terrain inculte comportant des ruines. La terre appartient successivement à des familles de parlementaires rouennais et étrangères à la région. Le château actuel est édifié à la fin du XVIIe siècle ou au début du XVIIIe siècle. Le cadastre napoléonien apporte des renseignements sur la propriété dans la première moitié du XIXe siècle. La composition générale s’effectue sur un axe sud-ouest/nord-est entre la route de Courseulles et les marais qui s’étendent le long du littoral. Sur la route un redent marque  l'entrée. En face, vers le sud, un double alignement d’arbres conduit jusqu’au chemin dit "de Reviers". L’allée d’honneur est bordée d’alignements derrière lesquels s’étendent des vergers. Dans l’axe le château ferme la cour entourée de deux communs et d’un colombier. Elle est prolongée à l’est par un jardin. Au nord du château, une cour en demi-cercle ouvre la perspective vers la mer. Devant la façade, s’étend une longue prairie étroite encadrée d’alignements de hêtres qui la séparent de vergers et de pâturages. Une gravure de 1842 (créée pour la location du château) représente un parc plus structuré. Un portail armorié ouvre l’allée d’honneur encadrée de masses boisées et de
pelouses qui s’étendent jusqu’à la cour devant le château. Le colombier a disparu et le jardin Est est devenu un potager clos de murs. Au nord, trois rangées de grands arbres encadrent la prairie axiale. Un verger est planté dans l’angle nord-est tandis qu’une prairie occupe l’angle sud-est. Au cours du XIXe siècle, le château change plusieurs fois de propriétaires. En 1885 Gabrielle de Milhau l’acquiert et il portera ce nom pendant plusieurs décennies avant d’être appelé château de Quintefeuille au début du XXe siècle. La famille de Milhau conserve le château jusqu’à l’aube de la seconde guerre mondiale où il est vendu par adjudication afin de couvrir les dettes du dernier héritier. Avec le débarquement allié de 1944, le château et le parc subissent quelques dommages. Après-guerre, le propriétaire effectue les réparations nécessaires et rénove le parc dans l’esprit d’un jardin à la française. Des douves sont créées de part et d’autre de la grille d’entrée. L’allée d’honneur s’ouvre par des broderies de buis dont le dessin est rehaussé par un gravier clair. Des doubles haies de troènes sont plantées, des contre-allées et des sentiers sont aménagés et des jeunes tilleuls sont replantés en alignement. Devant le château, la cour est réaménagée avec une composition rectangulaire classique. La pelouse, en creux, s’organise autour d’un bassin circulaire central et s’orne de thuyas et de cyprès accompagnés d’une fontaine, de vases Médicis et de bancs en pierre. En 1961, le propriétaire, M. de Brouard, demande la protection du parc menacé par l’urbanisation de Bernières et le projet d’une route qui amputerait le domaine.
Le parc du château est classé parmi les sites en décembre 1963. Peu entretenu par la suite, il est morcelé en trois bandes parallèles en 1986. Les anciens propriétaires conservent les écuries et les terrains dans leur prolongement vers le nord ainsi qu’une bande de terrain à l’est (en indivision). Un nouvel acquéreur achète le château et les terrains de la perspective au sud et au nord. Le château et son parc intègrent la Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager, créée à Bernières en 1992.

château de Quintefeuille 14990 Bernières sur Mer, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.