châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
Château de la Vigne
 
 
 
 château de la Vigne Château de la VigneAlly Château de la VigneAlly   château de la Vigne
 
 
 

       Construit au sommet d’un promontoire rocheux, le château de La Vigne, domine les environs d’Ally. Cette place stratégique est semble-t-il investie dès l’époque gallo-romaine qui où se dresse un poste fortifié légèrement en dessous de l'actuel château. Le premier château est pris en 767 par Pépin le Bref et Charlemagne lorsque ceux-ci entendent soumettre l’Aquitaine, province pratiquement autonome, pour la rattacher au royaume franc. Aux environs de l’an 1000, le castrum mérovingien est remplacé par une deuxième construction, bâtie à quelques centaines de mètres de l’ancien fort. Le château appartient alors à la famille de Scorailles. De 1470 à 1485 Marquès de Scorailles entreprend la reconstruction du château, le précédent étant fort abîmé suite au passage des troupes anglaises et à un entretien difficile à gérer du fait d’une co-seigneurie compliquée. Le nouveau bâtiment est construit à 300 mètres au nord des vestiges du vieux château, à l’emplacement d’un vignoble, d’où son nom: La Vigne-Scorailles.
Il s’agit d’un corps de logis rectangulaire sur deux niveaux plus les combles, cantonné de trois fortes tours. Son système défensif est complété par un chemin de ronde et des mâchicoulis qui font le tour de la demeure. En 1743, Anne-Charlotte de Scorailles, fille et héritière de Pierre de Scorailles, épouse Bertrand d’Humières, seigneur de Bassignac et de Montamat. Ce dernier se lance en 1745 dans des travaux d’embellissement. Les baies sont agrandies, la tour carrée est prolongée par une aile en retour d’équerre. Les fossés sont comblés et la terrasse est aménagée en un jardin à la française. Philippe Balthazar d’Humières, fils de Bertrand d’Humières, épouse mademoiselle de Chazelles de la Veyssières dont il n’a que des filles. L’aînée, veuve et sans enfant, jouit du château qui revient à sa mort à sa sœur cadette, Marguerite, mariée en 1811 à Jean-Baptiste de la Tour de la Placette. En 1899, le domaine est démembré et le château passe d’un propriétaire à l’autre. Il est acheté en 1912 par Gabriel de Raffin de la Raffiniequi reconstitue petit à petit la propriété.
Quand en 1913, Gabriel de Raffin de la Raffinie fait appel à Émile Lemaigre, le château étant fort endommagé, il faut y faire des travaux de réparation, de décoration et des réaménagements. Cette intervention est l’une des toutes dernières de la carrière de l'architecte. Son livre de comptes nous apprend qu'il vient pour l'ajout de remploi dans la tour d'escalier et pour quelques réparations. En l’absence d’autres documents, il est difficile d'attribuer avec certitude la paternité de l'ensemble à Émile Lemaigre. Certaines boiseries pourraient être attribuées à Cantournet, mais la présence de ce sculpteur ne signifie pas nécessairement un projet d'ensemble coordonné par Lemaigre. Le propriétaire, passionné de vieilles pierres a peut-être supervisé lui-même certains travaux ou contacté directement des artisans conseillés par Lemaigre. (1)

Éléments protégés MH : le château, y compris les pièces suivantes avec leur décor : la chapelle, le grand salon, la salle à manger, la salle de justice, la chambre dite de Jean-Jacques Rousseau, la chambre Troubadour: inscription par arrêté du 30 septembre 1991.

château de la Vigne 15700 Ally, tel. 04 71 69 00 20, Bruno et Anne du Fayet de la Tour, ouvert tous les jours du 15 juin au 15 septembre de 14h à 19h, hors saison, sur rendez-vous. Les propriétaires vous accueillent et vous proposent 4 chambres avec salles de bains, douches et WC ainsi qu'une possibilité de suite.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement M. Amaury du Fayet pour les photos qu'il nous a adressées afin d'illustrer cette page.

 
 
 
 
 Château de la VigneAlly Château de la VigneAlly  Château de la VigneAlly  Château de la VigneAlly 
 
 
 
Château de la VigneAlly   Château de la VigneAlly Château de la VigneAlly 
 
 
 
 Château de la VigneAlly  Château de la VigneAlly  Château de la VigneAlly Château de la VigneAlly 
 

 

Château de la VigneAlly  Château de la VigneAlly Château de la VigneAlly  Château de la VigneAlly 
 
 
 
   
 
 


(1)    Dictionnaire statistique du département du Cantal, Deribier du Cbâtelet.
(2)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.