châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
Château de Couffour
 
 
 
 
 
 

   Attesté au XIIe siècle, la dénommée Blavia, descendante de Robert de Saint-Urcize, seigneur de Chaudes-Aigues apporte sa terre de Couffour en dot à Falcon de Reveilhac, noble du Gévaudan qui fonde la seigneurie. Géraud de Reveilhac, son fils ou petit fils, est seigneur du Couffour en 1290. Son fils Étienne adopte le surnom de Besse qui devient le patronyme de ses descendants. En 1406, Antoine de Rochedragon, seigneur de Yolet, achète Couffour à Jean Besse. Chatard de Rochedragon sera nommé gouverneur de Carlat par le Duc de Berry, devenu vicomte de Carlat. Le château de Couffour était une place forte pendant la guerre de Cent Ans. Gabrielle de Pellamourgues apporte en dot le Couffour à Jean de Montvallat. Pendant 25 ans, le château sera le théâtre d'orgies sanglantes, dignes de la Tour de Nesle. Au XVIIIe siècle, Alexandre vendit le domaine du Couffour à Pierre Barlier du Sarge, bourgeois de la ville, dont le fils Pierre-Guillaume devint seigneur du Couffour et co-seigneur de Chaudes-Aigues en 1789. A la veille de la révolution, le fief du Couffour échappait à la Noblesse pour devenir la propriété de riches bourgeois...
La tour et les bâtiments voisins rappellent le rôle important de cette place pendant la guerre de Cent ans. Tour de plan circulaire à laquelle est accolée, à l'ouest, une tourelle également circulaire renfermant l'escalier à vis desservant les étages. La salle du rez-de-chaussée, sensiblement carrée, est couverte d'une voûte d'arêtes. Les salles supérieures présentent, à chacun des trois étages, une disposition à peu près semblable. Des petites pièces circulaires communiquent avec chacune de ces salles. Au premier étage, l'une d'elles conserve des restes de peintures où, sur fond de bouquets de feuillages et de fleurs, sont peints des portraits de femmes dans un médaillon et des paysages dans des cadres rectangulaires. La salle du premier étage conserve une cheminée en bois peint du XVIIIe siècle.

Éléments protégés MH : la tour du Couffour : inscription par arrêté du 17 septembre 1969.

château de Couffour 15110 Chaudes Aigues, tel. 04 71 20 73 85, chambre et table d'hôtes, hameau de gîtes, un délice tant pour les yeux que pour les papilles

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.