châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Palais Jacques Cœur
 
 
palais Jacques Cœur Bourges palais Jacques Cœur Bourges palais Jacques Cœur Bourges
 
 

   Le palais Jacques-Cœur, situé à Bourges, est un chef-d’œuvre de l’architecture gothique tardive. Cet édifice naît de la volonté de Jacques Cœur de bâtir une "grant’maison" dans sa ville natale. Il préfigure les hôtels particuliers qui fleuriront à la Renaissance. Toutefois, l’argentier de Charles VII n’y habita jamais. Sa construction débute en 1443 et semble terminée en juillet 1451 lorsque Jacques Cœur est arrêté. Le palais est confisqué avec tout son mobilier par la couronne. Ne trouvant pas d'acquéreur le roi le rend finalement en 1457 aux fils de Jacques Cœur, Henri, Ravan et Geoffroy. Il ne sera revendu qu'en 1501, par le fils de Goeffroy à un notable local, Antoine Turpin qui le revend lui même en 1552 à Claude de L'Aubespine, secrétaire d'État et des Finances. Le palais connaît alors pendant plus de cent ans la vie animée et brillante des gens du pouvoir. Adjugé par décret judiciaire au ministre Colbert en 1679, il sera rétrocédé à la municipalité de Bourges le 30 janvier 1682. Celle-ci y installera divers services administratifs et judiciaires. La demeure ne sera que peu modifiée. La Révolution occasionne la destruction de bas-reliefs divers et surtout celle de la statue équestre de Charles VII qui occupait le dais du porche d'entrée depuis l'origine. C'est l'installation de la Cour d'appel et des tribunaux en 1820 qui a entraîné les plus graves destructions dans le bâtiment : l'intérieur fut remodelé au fur et à mesure des besoins d'espace, et sans respect pour les décorations existantes, des fenêtres sont ouvertes, etc. Prosper Mérimée le dénonça dès 1837 et le bâtiment fut classé monument historique en 1840. Une campagne de restauration se poursuivit jusqu'en 1885. Malgré la réfection des façades et une reconstitution de l'intérieur, la restauration ne fut pas exempte d'erreurs comme la suppression de la toiture conique du donjon par l'architecte Bœswillwald. En 1920, la Cour d'appel et les tribunaux quittent l'hôtel, il continuera à porter le nom de Palais en référence à cette ancienne utilisation.
L'État se porte acquéreur de l'édifice en 1923 et une restauration sérieuses sera menée de 1927 à 1937 sous la direction des architectes Henri Huignard et Robert Gauchery...

Éléments protégés MH : les trois façades et les toitures formant le pavillon La Vrillière et l'escalier monumental : inscription par arrêté du 10 juin 2004.

Palais Jacques Coeur, rue Jacques Cœur, 18000 Bourges, ouvert tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 17h, fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 25 décembre

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E",
photos interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander (Contact)

 
 
 
 
palais Jacques Cœur Bourges palais Jacques Cœur Bourges palais Jacques Cœur Bourges
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.