châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Monthelie
 
 
 
château de Monthelie château de Monthelie château de Monthelie
 
 
 

       Terre de l'abbaye de Cluny depuis le XIe siècle. En 1422 on trouve un document relatant une enquête du duc pour savoir si les maisons fortes du pays beaunois sont tenables. Les maisons fortes de Pommard, Nantoux, Monthélie, Bouze, Travoisy, Serrigny et Savigny ne sont pas considérées comme des places fortes pouvant se défendre. Ainsi la maison forte de Monthelie n'était déjà plus tenable à cette époque. Monthélie fut vraisemblablement aliéné au XVIe siècle puisqu'on en trouve successivement pour seigneurs la famille Maugeard vers 1560 et les Du Blé d'Uxelles à partir de 1570. Elle fut cèdée en 1733 à l'apothicaire beaunois François Fromageot qui en fit la dot de sa fille lorsqu'elle épousa François Brunet d'Antheuil, tous deux rebâtirent le château en 1746. La famille Brunet le conserva une centaine d'années puis il passa aux Suremain, Drouas, Du Chezaud et Surget avant de revenir à la famille de Suremain en 1903.
Outre le château de Monthelie en lui-même, la propriété compte une cuverie, non visible depuis la cour, une tour carrée, un bâtiment servant à l'étiquetage et un bâtiment de logement pour les vendangeurs. Château de plan en "U", donnant sur une cour au sud et sur la rue du Pied-de-la-Vallée au nord, comprenant un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et deux étages dont un étage de comble. Toits brisés à croupes et à égout retroussé couverts de tuiles plates plombifères tant sur le corps de bâtiment central que sur les avant-corps de la façade sud. Lucarnes en arc segmentaire et lucarnes à linteau formant corniche éclairant le comble. Bâtiment édifié en maçonnerie enduite. Baies en arc segmentaire et baies rectangulaires. Portail d'entrée à deux piliers en pierre de taille avec pilastres et chapiteaux surmontés de vases, fermé par une grille ouvragée en fer forgé.

Eléments protégés MH : les façades et les toitures du château XVIIIe siècle, du bâtiment XVIe siècle et des dépendances Est, la tour carrée avec son escalier à vis, l'escalier et sa rampe, le décor de la salle à manger du château XVIIIe siècle, le puits à margelle carrée, le portail d'entrée en demi-lune et sa grille : inscription par arrêté du 24 mars 1988.

château de Monthelie 21190 Monthelie, tel: 03 80 21 23 32, domaine viticole.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.