châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Château de Puymarteau
 
 
château de Puymarteau
 
 

     Cet édifice du XVIe siècle a sans doute été construit par la famille des Chevalier, sur les bases d'un bâtiment plus ancien, habité alors par Jean Chevalier, damoiseau de Puymarteau en 1463. Cette famille restera propriétaire du domaine jusqu'à la fin du XVIe siècle. De cette époque, la tour d'escalier du logis est achevée par une voûte d'ogives dont la clef porte la date de 1565. Au siècle suivant, Puymarteau devient la propriété des Chevalier de Cablanc, ainsi que des Saunier. C'est durant cette période que la terrasse orientale a été aménagée. Le colombier semble également dater du XVIIe siècle. Les Magnac sont propriétaires des lieux au XVIIIe siècle; à la veille de la Révolution, on trouve un comte de Chalup, maréchal de camp. Un logis en retour d'équerre a été ajouté au XIXe siècle du côté sud. Durant ce même siècle, le manoir était le centre d'une exploitation viticole, dont la production était commercialisée sous l'appellation "Château Puymarteau". Le toit de la tour d'escalier, originellement conique, a été détruit par un incendie en 1934.
Situé sur un coteau dominant la Dronne, cet édifice à cour fermée est défendu par une porte fortifiée conservant ses corbeaux de mâchicoulis. Le corps de logis est composé de deux pièces à chaque étage desservi par un escalier en vis situé à l'ouest. Inscrit dans une tour polygonale percée de fenêtres à meneaux, l'escalier se développe sous une voûte d'ogives à huit voûtains. L'extrados de la voûte est occupé par une petite pièce conservant une cheminée, peut-être une ancienne chambre de défense, dont l'accès est rendu possible par une tourelle greffée à la tour. A l'étage, un couloir distribue les pièces. Extérieurement, le corps de logis aux deux tourelles d'angle en encorbellement est complété, à l'est, d'une terrasse à balustrade. Le manoir présente de rares défenses, notamment des canonnières sous les fenêtres. Les pignons, quant à eux, sont quasiment dépourvus d'ouvertures. La lucarne ouvragée orientale, ornée d'un fronton à coquille, présente des similitudes assez nettes avec une fenêtre du château de la Hierce, situé à Brantôme et érigé dans les années 1520-1530. Le manoir est complété de communs, de chais, et d'un colombier au plan circulaire.

Éléments protégés MH : les façades et les toitures, l'escalier à vis avec sa voûte, la partie restante du pigeonnier et le mur de soutènement de la terrasse avec sa balustrade : inscription par arrêté du 11 mai 1981.

château de Puymarteau 24310 Brantôme, propriété privée, ne se visite pas, visible de l'extérieur.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.
Nous remercions chaleureusement Père Igor pour la photo du château de Puymarteau qu'il nous a adressée pour illustrer cette page.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.