châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Castelnaud
château de Castelnaud-La-Chapelle

  Castelnaud est l'un des vestiges les plus impressionnants du Périgord. Son profil se découpe sur une échine rocheuse dominant la Dordogne, en une région où la vallée, infiniment noble, s'élargit. L'assise de la forteresse est constituée par un triangle de rocher, ancré sur une échine parallèle à la Dordogne, sur sa rive gauche. Le flanc est de la forteresse est ainsi constitué par l'à-pic sur le fleuve, ce qui permet une économie de murailles de ce côté où le vertige suffit à arrêter le plus audacieux. Au nord, un fossé est taillé dans le roc, il est battu par une courtine dans laquelle s'ouvre une porte entre un boulevard crénelé et une tour carrée à chemin de ronde, l'ensemble date du XVe siècle. Au sud, dominant le village, c'est une courtine du XVe siècle, scandée de tours demi-circulaires ; elle s'ouvre vers le sud-ouest par une barbacane donnant accès à une rampe, butant contre une deuxième barbacane, plus difficile encore à franchir.

  L'essentiel du château est au sud: triangle irrégulier de constructions des XIIe et XIIIe siècles, défense en éperon vers le nord, donjon carré roman flanqué d'une énorme tour ronde du XVe siècle dont les murs talutés atteignent quatre mètres d'épaisseur. A la fin du XIIe siècle, il était habité par Bernard de Casnac (ou Cosnac) et sa femme, Alix de Turenne ; ce couple cynique et sans entrailles était de surcroît hérétique, ce qui explique qu'en 1214, Simon de Montfort ait attaqué le château. L'édifice pris, on l'équipa et on le répara, comme si on avait pressenti que la paix ne serait pas longue. En effet viennent les guerres anglaises: sièges, escarmouches, combats et alternances d'occupations. Castelnaud prend parti pour les anglais en 1405; il est racheté par le roi de France, puis repris en 1407 par les Anglais qui y mettent un singulier capitaine; Ramonet de Sort et conservent la forteresse pendant un quart de siècle. Les Français ne la reprendront que 10 ans avant Castillon, et quand la paix sera définitivement revenue, Brandelis de Caumont relèvera les ruines vers 1463.

château de Castelnaud-La-Chapelle
château de Castelnaud-La-Chapelle

   A la fin du XVe siècle, François de Caumont et sa femme Claude de Cardaillac, au lieu de rajeunir les logis, envisagèrent de décamper et de bâtir dans la plaine, Castelnaud ne sera plus qu'une vulgaire caserne pour des troupes de passage. Les seigneurs y mettent un lieutenant, Arnaud de Vivans. La forteresse se ruinera lentement. Elle servira de carrière quand, au XIXe siècle, on voudra construire à ses pieds une cale à bateau sur la Dordogne...

château de Castelnaud 24250 Castelnaud-La-Chapelle, tél. 05 53 31 30 00, ouvert au public toute l'année de 9h à 20h en juillet et août, et visite nocturne à 20h 15, de 10h à 19h en basse saison, de 14h à 17h en hiver.

 
 
 

 

 
 
 
 
Nous remercions M. Vincent Tournaire du site http://webtournaire.com/paramoteurparapente.htm pour les photos
        aériennes (ci-dessous) qu'il nous a adressées pour illustrer cette page.  (Attention photos interdites à la publication)
 
 

 

 
 
 
 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés