châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Molières
 
 
château de Molières -Périgord château de Molières -Périgord bastide de Molières - Périgord
 
 

  Molerii est mentionné en 1115 dans une donation faite à Cadouin (abbaye, canton du Buisson de Cadouin). En 1202, la paroisse de Molières est mentionnée dans une tractation entre l'abbé de Cadouin et le prieur de Saint-Avit-Sénieur. A la fin du XIIIe siècle, il existait une église, fondations retrouvées dans le cimetière actuel- dédiée à Saint Jean-Baptiste, église paroissiale du premier bourg avant la fondation de la bastide. La fondation de la bastide de Molières par Jean de Grally sénéchal du roi d'Angleterre, se situe entre 1273 et 1284. Dans son étude universitaire Evelyne Lemasson mentionne que le plan de la bastide projetée à la fin du XIIIe siècle affecte la forme d'un rectangle régulièrement quadrillé, avec des rues larges et droites et une grande place. La construction des habitations a commencé à cette période. Une charte de coutumes est octroyée en 1286 par Edouard 1er d'Angleterre. Si en 1365 Molières compte 129 feux, soit environ 900 âmes, la bastide n'a pas reçu le succès escompté, et n'a fait que décliner par la suite, son église suivit le même sort. Particularité architecturale : la façade occidentale de l'église n'est pas alignée sur les façades des maisons voisines bordant la rue. Il est probable que le tracé de la rue et l'emplacement de l'église n'ont pas été décidé en même temps : soit l'église était pré-existante, soit elle a été construite après, sans que l'on ait prévu son emplacement exact. Contrairement à d'autres bastides, l'église ne se trouve pas près de la place centrale. La construction d'un château à la fois forteresse et prison, est entreprise près du bourg, par Guillaume de Toulouse en 1318.
Les murailles se succèdent sans interruption. Aux angles, quatre tours carrées pour la défense, le donjon carré bâti au XIIe siècle est isolé au mitan d'une cour intérieure, limitée par un rectangle de murailles épaisses de trois mètres et scandées par des arcs plein cintre. Une légende courait, disant qu'une certaine reine Blanche (d'aucuns la disaient femme de Pierre d'Aragon) avait été enfermée dans le donjon où elle mourut empoisonnée. Molières serait la plus petite des bastides du Périgord, construite selon un plan régulier, fondée par le sénéchal du Roi d’Angleterre en 1284, pour contrer la menace que représentent les premières fondations françaises. Elle est inachevée, mais n’en dispose pas moins d’importantes richesses architecturales...

Éléments protégés MH : le château-fort (ruines) : inscription par arrêté du 12 octobre 1948.

château de Molières 24480 Molières, vestiges, visite libre.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", photos interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander (Contact)

 
 
 
 
château de Molières -Périgord château de Molières - Dordogne château de Molières - Dordogne

 

   
 

 

 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.