châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Commanderie de Comberanche
 
 
 
 

             La commanderie de Comberanche est attestée dès le XIIIe siècle : l'Espital de Cumba Ayzencha, d'après le dictionnaire de Gourgues, puis souvent citée au XIVe siècle. C'était un établissement de grande importance qui, après les Croisades, devint certainement une étape des pèlerins sur la route de Saint-Jacques de Compostelle. La Commanderie passe ensuite dans le giron de l'ordre de Malte jusqu'au XVIe siècle, et est affermée à des notables locaux mentionnés à partir du XVIIIe siècle et portant le titre de "Seigneur Commandeur".
De la commanderie, il reste la chapelle, devenue église paroissiale, et divers éléments architecturaux encore visibles dans les habitations qui bordent la route traversant le bourg de Comberanche. La commanderie dépendait de celle de Condat et du Prieuré de Toulouse, et elle possédait des annexes, l'une à Chambeuil, commune de Vanxains, l'autre à Pheliet, commune de Bertric-Burée (canton de Verteillac) ainsi que des terres dans la commune de Cherval.
Le premier logis est de plan rectangulaire à aile en retour d'équerre. Le corps central présente, sur sa façade sud, une galerie en charpente desservant l'étage et reposant sur trois colonnes en pierre de taille qui autrefois soutenaient une arcade. Elle se termine à l'ouest par un escalier de distribution également en charpente. L'ensemble est cantonné de deux pavillons à toiture brisée recouverts de tuiles plates, alors que la toiture du corps central, à deux pans est en tuile creuse. L'aile en équerre possède deux niveaux, dont un étage de combles où les baies sont surmontées d'oculi-lucarnes. A l'est de l'ensemble, légèrement en écart se tient un pigeonnier semi-cylindrique.
Le deuxième logis est de plan rectangulaire constitué de pièces en enfilade selon un axe sud-est/nord-ouest. L'une de ces pièces abrite un four et un puits. Les murs enduits semblent en moellon calcaire avec chaînage en pierre de taille. L'ensemble est couvert par un toit à deux pans en tuile creuse mécanique. Au nord, l'édifice est séparé du jardin par un "saut de loup".

commanderie de Comberanche 24600 Comberanche-et-Epeluche, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.