châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Grignan
 
 
château de Grignan château de Grignan château de Grignan
 
 

         Mentionné dès 1035, l’édifice appartient à la famille des Adhemar de Montélimar. Il est édifié sur un plateau rocheux bordé de hautes parois verticales. Il est composé d’un logis seigneurial, de la chapelle Saint Romain et d’éléments défensifs : une cour fermée protégée par des tours d’angle, un châtelet d’entrée et une poterne. La basse-cour renferme tout ce qui compose la seigneurie banale à savoir une citerne, des réserves à céréales, un tinel, salle basse réservée aux domestiques, des étables, une cuisine, un four à pains. A la fin du XVe siècle le château est alors transformé en château d’agrément, Gaucher d’Adhemar double le corps de logis, fait bâtir la grande galerie et l’entrée principale donnant sur la cour du puits. Son fils Louis Adhemar, gouverneur de Provence et ambassadeur à Rome, réalise les travaux les plus novateurs avec la collégiale Saint Sauveur coiffée par les grandes terrasses, les façades Rennaissance accompagnant la modernisation du bâtiment. Au XVIIe siècle, le comte François de Grignan, gendre de la marquise de Sévigné, poursuit la transformation. Avec le soutien de ses frères archevêques d’Arles et évêque de Carcassonne, il entame la réalisation, inachevée, d’une nouvelle façade pour l’aile des prélats. A la Révolution, le mobilier du château est vendu, les façades et les toitures sont abattues et les matériaux dispersés, suite à l’abandon et aux pillages du château. En 1838 le grignannais Leopold Faure acquiert l’édifice et entreprend les premiers tarvaux de sauvegarde. Mais le propriétaire suivant, Boniface de Castellane, revend des éléments architecturaux encore en place comme des gargouilles, des cheminées, des vases d’ornement.
Le château est racheté par Marie Fontaine, qui entreprend entre 1913 et 1931 de grands travaux, le sauvegardant ainsi de la ruine. Soucieuse de réaliser une reconstitution historique, elle restaure les volumes, l’organisation du lieu et les décors selon les époques antérieures. Notamment elle respecte malgré quelques modifications les grands principes de la composition de la façade sud. Actuellement le château est la propriété du Conseil Général de la Drôme.
Principaux bâtiments en pierre de taille de calcaire (molasse) et à toit plat. Dans la cour du puits la façade est, l'aile sud et l'escalier en vis sont ornés de deux ordres superposés. La façade sud est ornée de trois ordres superposés. L'ouvrage d'entrée a des flèches en maçonnerie, son rez-de-chaussée est couvert de voûtes en plein cintre ainsi que la grande cave. Le niveau deux de la tour sud-ouest est couvert d'une coupole. L'escalier droit est voûté d'ogives et surmonté d'une tour à coupole polygonale. L'escalier d'honneur est tournant à retour. Les communs du rez-de-chaussée sont voûtés en arc segmentaire. La voûte du passage entre basse-cour et cour du puits est quasi plate.

Éléments protégés MH : le mur avec le portail du XVIIe siècle bordant la rue longeant l'église: inscription par arrêté du 17 avril 1947. Le château (à l'exception des parties classées) ainsi que le parc et les terrasses (à l'exception de la terrasse classée) : inscription par arrêté du 24 février 1987. Les façades et les toitures du château, la terrasse avec le mur de soutènement, le châtelet d'entrée; à l'intérieur : le salon du Roi, la chambre de la Reine, la chambre de Madame de Sévigné, la salle de la Salamandre, la galerie des Adhémars, l'entrée voûtée : classement par arrêté du 17 décembre 1993.

château de Grignan 26230 Grignan, tél. 04 75 91 83 55, ouvert tous les jours de 9h30 à 11h30 et de 14h à 17h30. Fermé du 1er novembre au 31 mars, le 25 décembre et le 1er janvier. De ses terrasses et jardins on peut admirer toute la région. La cour d'honneur et la façade François 1er sont un des plus bel exemple architectural de la Renaissance dans cette région.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", photos interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander (Contact)

 
 
 
 
château de Grignan château de Grignan château de Grignan
 
 
 
château de Grignan château de Grignan château de Grignan château de Grignan

 

   
 

 

 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.