Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Tour d'Alançon
 

 

 

          Perché sur une butte castrale, le site d'Alençon comprenait le donjon du XIIe siècle et un village, s'inscrivant dans une enceinte du XIVe siècle fermée par un portail fortifié. Hors enceinte, il possédait le prieuré casadéen (relevant de la Chaise-Dieu) dédié à Saint Pierre. La dépouille de l'évêque Saint Martin des Ormeaux, mort au VIIe siècle aurait reposé à Alençon avant d'être transportée à Valréas en 1398 par crainte des soldats de Raymond de Turenne. Pendant les Guerres de Religion, Alençon embrassa la cause prostestante. L'église Saint Pierre fut alors dévastée. La demeure de la famille seigneuriale de Bologne s'est déplacée dans la maison forte ou la ferme fortifiée d'Alençon, mais le village qui comprenait, en 1789, treize maisons, était encore habité au début du XXe siècle. De 14 mètres de hauteur et de 1,80 mètres d'épaisseur, ses angles et le couronnement sont en liais blanc. En dépit de trois types d'appareillages différents, il semble que cette construction ait été réalisée en une seule fois.

Au rez-de-chaussée, une porte donne accès à sa salle basse. A l'étage, sur plancher et sous voûte (disposition rare) donnent trois ouvertures: à l'ouest: une baie meurtrière au sud: une porte aérienne (trace de coursive à l'extérieur) à l'est: une magnifique fenêtre géminée (2,18 mètres de hauteur intérieure et 1,60 mètres de largeur) à colonette médiane. Son chapiteau est orné d'acanthes, de palmettes et de petites têtes barbues. Son raffinement révèle qu'elle éclairait l'aula, salle résidentielle du seigneur.
A l'intérieur, dans la muraille orientale, se trouvent un placard, un enfeu-évier et le départ de l'escalier vers le sommet de la tour. Alençon serait une terre des "Faure" de Teyssières en 1174, puis des "Mantauban" ou des "Adhémar" issus des Baronnies. La famille des "Poitiers" se signale en ce lieu durant les vingt premières années du XIVe siècle. Dès 1323, la part est détenue par Guillaume de Poitiers dit de Bologne, dont la famille sera présente à Alençon (site castral et maison forte) jusqu'au milieu du XVIIe siècle.

 
tour d'Alançon 26770 Roche-Saint-Secret-Béconne, éléments protégés MH : la tour : inscription par arrêté du 25 septembre 1992, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés