châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Villemartin
 
 

    Ce vieux fief, cité dans maintes chroniques, avait été confisqué par Louis XI, sur Guyon du Rié, auquel il avait jadis donné, et ce, parce qu'il avait suivi le parti du Duc de Bourgogne. Le don eut lieu en 1472 et se fit en faveur de Baugeois de Vuicardel (Wicardel) qui est alors dit "escuyer seigneur de La Barre et de Villemartin". En 1544, c'est Jean Le Verrier qui est mentionné comme sieur de Villemartin et le domaine reste dans cette famille pendant près d'un siècle. Il n'est toutefois pas possible de préciser pourquoi c'est de nouveau par un Wicarcel que Villemartin est transmis à Claude de Valentin en 1642. On apprend que Jacques de Fleury est chevalier seigneur de Villemartin en 1683. Le 12 mars 1708, Jean-Jacques de Fleury, l'éritier bénéficiaire de défunte Angélique-Thérése de Fleury, "vend à Vincent Maynon, seigneur baron de Bouville et Farcheville, conseiller du Roy en sa Cour de Parlement, la terre et seigneurie de Villemartin scize en la paroisse de Champigny près d'Etampes, consistante en un château composé d'un grand corps de logis à pavillons couvert de thuile et tourelles couvertes d'ardoise dans lequel il y a une chapelle, basse cour en laquelle il y a granges, escuries, estables, bergerie, colombier a pied, et autres édifices et batiments aussy couverts de tulle, jardin a présent en friche aux derrière et aux costez dudit château sur l'un desquels costez il y a un canal d'eau vive et de l'autre cinq a six arpens ou environ de bois taillis qui composent le parc dudit château, le tout clos de murs à exception de la partie qui règne sur la longueur dudit canal lequel sert de closture en cet endroit, un abreuvoir vers ledit canal, trois grandes avenues d'ormes servans d'ornement audit château et dont l'une conduit de la grande porte et principale entrée d'icelluy au village de Champigny, l'autre à la garenne dudit château, et la troisième de la porte de derrière dudit jardin au village de Morigny".
Cette description parait bien illustrée par le plan de Trudaine au milieu du XVIIIe siècle. Mais alors que le château parait aujourd'hui avoir été largement transformé ou reconstruit et que l'emplacement du colombier est sans doute erroné, on identifie aisément les plantations, les bois taillis et le canal longeant un des c6tés, ainsi qu'au moins deux des trois avenues d'ormes (celle prenant a la porte principale et celle à l'arrière). Une lacune dans le chartrier de Farcheville et l'absence de toute autre source historique ne permet guère de préciser la chronologie au cours du XVIIIe siècle, La seule information est fournie par Maxime Legrand : "pendant la Révolution, silence complet sur le fief ; point de seigneur assigné dans son manoir". Pour le XIXe siècle, on connait simplement la liste des propriétaires grâce aux matrices cadastrales. Deux constructions nouvelles (maisons) apparaissent sur la parcelle 1200 (ferme) en 1875 ot 1876. Quant ala ferme de Villemartn, elle fait l'objet d'un bail. Le 14 décembre 1641 puis le 11 mai 1648 ou elle est dite consister "en maison à demeurer scise en la basse-court, granges, étables, bergeries et autres logements qui sont en ladite basse-court". Le colombier est aussi mentionné à cette occasion. On relève très peu de variantes dans le bail du 20 mai 1715 : "un batiment composé dune chambre basse, une chambre haute, grenier dessus, toit a porcs et poulailler...". Enfin, deux moulins semblent également avoir dépendu de ce domaine. Ne possédant aucune information relative à la construction et aux bâtiments, les sources étant trop lacunaires et l'absence d'étude n’autorisent pas de formuler des conclusions pertinentes. On peut néanmoins suggérer que l'enceinte avec les tourelles en encorbellement remonte au XVe siècle.

château de Villemartin 91150 Morigny-Champigny, propriété privée, ne se visite pas.


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de l'Essonne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
   
 
 


(1)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.