châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Gisors
 
 
château de Gisors château de Gisors château de Gisors
 
 

 Le site est fortifié au XIe siècle pour protéger les possessions normandes du roi d’Angleterre face aux velléités du Roi de France. La forteresse s’inscrit dans une campagne de fortifications de la vallée de l’Epte, limite naturelle entre les deux royaumes. Dès 1097, sous le règne du deuxième fils de Guillaume le Conquérant, débute la construction d’une importante motte de terre ceinte de fossés, sur laquelle reposait probablement une tour de bois entourée d’une palissade. Au cours de la première moitié du XIIe siècle, les principaux éléments de fortifications en pierre remplacent ceux en bois, la tour de guet devient un donjon octogonal massif, la palissade, une enceinte en pierre nommée chemise qui contient chapelle et cuisine. Le roi d’Angleterre, Henri Ier Beauclerc disparaît sans héritier mâle. Sa fille Mathilde écartée du trône, épouse le comte Geoffroy Plantagenêt, qui se retrouve ainsi Duc de Normandie. Ce dernier cède Gisors au Roi de France, Louis VII, en échange de son aide contre Etienne de Blois, Roi d’Angleterre et oncle de Mathilde. Suite à la mort d’Etienne de Blois en 1154, Henri II Plantagenêt, fils de Geoffroy, est propulsé à la tête du royaume d’Angleterre, et Henri décide de reprendre Gisors, davantage par la ruse que par la force. En 1158, une entrevue a lieu à Gisors entre les deux souverains : en gage de réconciliation, le Roi de France donne en mariage au fils d’Henri II, sa fille Marguerite (âgée de six mois), et lui cède en dot Gisors. En attendant le mariage, la garde du château est confiée à trois templiers: Robert de Piron, Tostes de Saint Omer et Richard de Hastings. Mais Henri II fait célébrer le mariage plus tôt qu’il été convenu, (les époux ayant neuf ans à eux deux), et se fait remettre le château de Gisors en 1161.
Sous Henri II Plantagenêt, une deuxième campagne de travaux est entamée. Une grande enceinte, longue de plus de 800 mètres et protégée par huit tours, enveloppe le donjon central. Ces dernières présentent une grande diversité et des innovations architecturales majeures : tour quadrangulaire à bec, tour en u, tour circulaire à plusieurs niveaux d’archères. Conquise par Philippe Auguste en 1193, la forteresse redevient française. Au début du XIIIe siècle, le roi de France y fait de nombreuses et profondes transformations. Le château de Gisors devient à partir de cette date une importante résidence royale avec un grand nombre de communs et un logis dont il subsiste encore les caves. Lors de la guerre de Cent Ans, après un siège de trois semaines, le château et la ville sont pris par les Anglais, tout comme l’ensemble de la Normandie de 1419 à 1449.  Repris par le Roi de France, le château fait l’objet de nombreux remaniements, les bâtiments royaux et les communs sont restaurés. Les travaux les plus importants concernent l'adaptation de la forteresse, face aux progrès de l'artillerie, avec la construction d’une fausse braie : construction de remparts de terre, intégration d'un bastion en forme d'as de pique avec casemates et souterrain qui le relient aux restes des fortifications, arasement des anciens remparts et aménagement d'une galerie couverte aux pieds des remparts du XIIe, qui seconde les remparts de terre. Avec la fin des Guerres de religion, en 1599, le château est déclassé des sites militaires français : il n'a plus alors d'intérêt stratégique. La majorité des communs est détruite. Au début du XIXe siècle, le château de Gisors devient un lieu de visites des premiers touristes et en 1862 il est classé Monument Historique.

Éléments protégés MH : les estes du château : classement par liste de 1862. Les jardins et promenades du château : site classé par arrêté du 24 février 1940.

château de Gisors 27140 Gisors, tél. 02 32 27 60 63 - Fax 02 32 27 60 75 ouvert au public,, visites libres des extérieurs, visites guidées des caves et du donjon (vestiges dans la cour haute, et accès à la terrasse).

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions M. Vincent Tournaire du site http://webtournaire.com/paramoteurparapente.htm, pour les photos aériennes qu'il nous a adressées (photos interdites à la publication)
Licence photo©webmaster"B-E", photos interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander (Contact)

 
 
 
 
château de Gisors château de Gisors château de Gisors

 

 
château de Gisors château de Gisors château de Gisors château de Gisors
 
 
 
château de Gisors château de Gisors château de Gisors

 

   
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.