châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Château du Grand Serquigny
 
 
 
 

 Le château actuel s’appuie sur les fondations d'un ouvrage féodal antérieur détruit, construit par la famille Mauvoisin, qui possédait la seigneurie depuis la fin du XIe siècle. A l’origine accessible par deux ponts-levis, le château doit son caractère monumental au parti original adopté pour sa façade. De part et d’autre, des chaînes de pierre encadrent les travées, séparées par d’étroits panneaux de briques, la façade arrière présente une ordonnance analogue, mais elle est encadrée de tours rondes en forte saillie, légèrement dissymétriques, relevées sur des fondations du Moyen Age ou du XVIe siècle. On attribue la construction du corps de logis actuel à Pierre Pecqueult, Président Trésorier de France à Alençon, adjudicataire de la terre en 1681. Quant aux tours rcirculaires, ce serait les vestiges de la résidence de Charles d’Achey et de Jean, son fils, capitaine de Tancarville, de même que les pavillons isolés, placés au centre de la cour d’honneur.
A l’intérieur du château, ont été conservés des boiseries, trumeaux et cheminées Louis XV, remontant aux modernisations opérées au milieu du XVIIe siècle. Dans l’ancienne basse-cour, au sud des douves, trône un beau colombier cylindrique en briques et silex. Léguée à Pierre Louiset Léonard de Malhortie, le domaine de Serquigny échut vers 1770 à Pierre René de la Roque, qui parvint à préserver le domaine des menées révolutionnaires. Sous Louis-Philippe, lui succéda le marquis de Groix, propriétaire des forges voisines et de plus de 2000 hectares de bois et terres, à qui l'on doit l'embranchement stupide de Serquigny avec un arrêt qui ne mène à rien: mais le marquis avait offert à la compagnie des chemins de fer, le terrain de la gare et des aiguillages pour s'y ménager une halte personnelle. A sa fille Blanche, comtesse Amédée d’Andigné, succéda sa petite-fille, Marie Josèphe, qui, sans enfant de son mariage avec le Comte Adalbert de Vogûé, laissa Serquigny à sa soeur Louise, Marquise de Keroüartz.

Éléments protégés MH : les façades et les toitures du château et des deux pavillons d'entrée, les douves, le colombier, la grande allée et les prairies qui s'étendent en avant des deux façades principales : inscription par arrêté du 22 mai 1951.

château du Grand Serquigny 27470 Serquigny, résidence Hôtelière, le domaine est composé d’un bois et des dépendances, un beau parc à la française, bien ordonné, une belle écurie modernisée précède un petit bois qui longe la rivière Charentonne.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.