châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Château de Saint Laurent des Arbres
 
 
 
 

   Une bulle du pape Adrien IV, datée de d'année 1155, confirme les droits de Geoffroy, évêque d'Avignon et de ses successeurs, et cite parmi les biens temporels de l'évêque la villa de St-Laurent-des-Arbres dont les seigneurs étaient des membres de la famille Sabran. Le 12 avril 1232 Guillaume de Sabran d'Aiguèse et Rostaing de Sabran vendent le château et la villa de Saint-Laurent-des-Arbres à Bertrand, évêque d'Avignon. C'est ainsi que les évêques, qui possédaient déjà depuis 919 l'église deviennent également les propriétaires du château dont ils n'étaient alors que les suzerains. En 1255 Decanesse, fille de Guillaume de Sabran vend une tour située à Saint-Laurent-des-Arbres et qui pourrait être la tour Ribas. Jacques d'Euze, évêque d'Avignon de 1310 à 1312, puis pape sous le nom de Jean XXII de 1316 à 1334, fait bâtir à Saint-Laurent-des-Arbres un château surmonté d'un donjon, le tout attenant à l'église, qu'il fait également fortifier. Le donjon, seul vestige du château qui exista jadis, est bâti sur un plan quadrangulaire avec un premier niveau voûté en berceau de style roman. Le rez-de-chaussée était relié au niveau supérieur par un escalier droit. On reconnaît aisément le style gothique des ouvertures en arc brisé des étages supérieurs. Ce type de construction pouvait servir de résidence et de défense. Ainsi trouvait-on réserves, cachots, salle d'apparat, appartement et étage militaire en partie haute. Au XIVe siècle, les trois étages supérieurs ont été rebâtis. Le couronnement est assuré par des merlons en encorbellement, percés d'archères avec trois tourelles d'angle et une échauguette permettant une très bonne observation des environs. Un chemin de ronde ceinturait la tour. La partie nord a conservé son état d'origine. Des meurtrières en étrier ont été percées au premier niveau, en façades sud, est et nord. L'ouverture des baies, avec remplages et meneaux atteste le côté résidentiel qu'a pu avoir cette tour. Un escalier à vis dessert les différents étages. Une restauration drastique a été réalisée au XIXe siècle, les murs ayant été consolidés à partir du premier étage. Les planchers reconstruits en 1986 et la dernière tranche de travaux s'est terminée en 1995.

Éléments protégés MH : la tour fortifiée : classement par arrêté du 28 mars 1892. La deuxième tour, à partir de l'église : classement par arrêté du 14 octobre 1941.

château de Saint Laurent des Arbres 30126 Saint Laurent des Arbres, vestiges visibles dans le bourg.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.