châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Château de Pondres
 
 
 
 

           Les premières mentions de Pondres et d'une seigneurie apparaissent au XIIe siècle avec la présence de la famille d'Anduze. Jusqu'au XVe siècle les familles se succèdent jusqu'à la puissante famille de Ganges : Antoine de Ganges est dit co-seigneur de Pondres en 1479. Le testament de Bertrand de Ganges, rédigé le 15 octobre 1536 au château de Pondres, institue son fils Bertrand pour héritier. Tannequin de Ganges, escuyer de Pondres, teste en 1595 en faveur de son fils Antoine. Dans celui d'Antoine de Ganges du 28 août 1611, figure la seigneurie de Pondres. Par sa mère, Antoinette de Ganges, Antoine de Brueys, seigneur de Souvignargues et de Saint Etienne d'Escatte, en devient le propriétaire. Il vend, le 30 août 1646, château, terre et seigneurie de Pondres à Pierre Coutelle, mais qui décède peu après. Une note manuscrite attribuable au dernier des Montlaur à posséder Pondres, établit, de façon confuse, la généalogie des Crouzet. S'appuyant sur un ouvrage d'Aigrefeuille, il fait débuter la filiation à Pierre I de Crouzet qui épouse Jeanne de Grefeuille en 1590.
De cette union naquirent Pierre II et Antoine. Pierre II aura de son mariage avec la dame de Mourier, Antoine et Margueritte. D'après cette note, Antoine épouse Violant de Grasset et eut huit enfants, dont Pierre III, qui par son mariage, le 17 janvier 1686, avec Anne-Jeanne de Bousquet de Montlaur, fait de Pondres, le siège du marquisat de Montlaur. Anne-Jeanne était la fille d'Etienne du Bosquet marquis de Montlaur et de Marie du Faur, dame et baronne de Manteyer. Lui succède, à la tête de la seigneurie, son fils Pierre IV.
Pondres n'a pas échappé à une vague d'incendie qui a touché le Gard en 1792. M de Montlaur relate les faits; le lundi 2 avril 1792, vers neuf heures du matin, que commença la dévastation du château. Durant plusieurs jours et même plusieurs semaines il fut la proie des brigands qui finirent par l'incendier. Le pigeonnier de Pondres est un édifice de plan carré dont l'élévation extérieure présente trois bandeaux très saillants, régulièrement espacés. Couverture à une seule pente, plongeant vers l'est. La porte rectangulaire s'ouvre à la base du mur nord. Elle est surmontée par un petit oculus ovale. Les petites ouvertures permettant le passage des pigeons, s'alignent sur un seul rang, en haut du mur oriental, sous un bandeau protecteur. L'intérieur comprend deux étages : une salle basse, voûtée d'arêtes et un étage supérieur, voûté en arc de cloître, avec sommet ajouré. L'étage de base possédait une cheminée en pierre dont il ne reste que le conduit et quelques arrachements. Il était éclairé par de petites fenêtres actuellement murées. Un escalier de pierre relie les deux étages. Le château est situé à environ 300 mètres, au nord-ouest. Aujourd’hui, le propriétaire M. Patrick Debras, architecte, effectue de très gros travaux de rénovation sur le bâtiment et le parc afin de redonner vie à ce magnifique domaine.

Éléments protégés MH : le château de Pondres : inscription par arrêté du 6 décembre 1990. Le pigeonnier de Pondres : inscription par arrêté du 13 mars 1964.

château de Pondres, allée du Pigeonnier, 30250 Villevieille. Tél. 09 61 53 35 95, gîtes de charme dans les Dépendances

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.