châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Château des Iris
 
 
 
 

     Peut-être situé sur les cartes du XVIIIe siècle au lieu-dit Desse, l'actuel château des Iris est construit vers 1865 par l'architecte Bouluguet sur un emplacement antérieurement bâti ; en effet certains travaux historiques y situent l'ancienne seigneurie de Rouffiac déjà connue au XVIe siècle. Cette ancienne demeure a sans doute appartenu au capitaine Pierre Desse et reçut la poétesse Marcelline Desbordes-Valmore. Le château, d'abord résidence de villégiature accompagnant un domaine viticole est transformé vers 1960 pour devenir une colonie de vacances de la Société Poliet et Chausson puis de la commune en 1970. Les toitures remaniées ont perdu leurs épis de faîtage ornés et les cheminées ; une véranda appuyée à l'élévation postérieure est détruite. Le jardin avec ses fontaines, escaliers et fabriques ainsi que les douves sèches sont remplacés par une prairie ornementale. L'intérieur a été totalement remanié. A l'origine le rez-de-chaussée du château se composait de pièces en enfilade alors qu'à l'étage un couloir distribuait les chambres. D'autres chambres étaient installées dans les combles. Des galeries creusées dans la roche (vestiges de carrières), des pièces voûtées, un puits et les cuisines occupaient l'étage de soubassement. Une salle aux angles arrondis ouvrant sur la façade postérieure avait conservé avant 1968 un décor peint de paysages ruraux avec personnages ainsi qu'un plafond et des portes ornés de moulures dans le style du 18e siècle ; des lambris, des colonnes et des ornements stuqués ornaient les pièces du rez-de-chaussée. La chapelle était couverte d'une voûte peinte néogothique. Dans chaque pavillon, les escaliers étaient en bois. Seul le décor du vestibule a gardé son caractère d'origine. Après la construction d'un corps de bâtiment reliant communs et parties agricoles, la restauration actuelle de la cour d'entrée prolonge une campagne de restructuration suite à la nouvelle destination de la demeure (salles d'accueil, de jeux et de réunions) dans un site totalement remanié par de nouvelles constructions (établissements scolaires, salles de sports et terrains de jeux).
Le château des Iris, visible depuis les quais de Bordeaux, est construit en bordure du plateau limité par le vallon qui sépare les communes de Lormont et Cenon. Entouré d'un parc qui descend la pente du coteau, l'ensemble est composé d'un vaste logis ouvrant sur une cour fermée par des grilles de clôture et, à l'ouest, par un long bâtiment de communs et dépendances agricoles. Une porte cochère percée dans un mur crénelé flanqué d'une tourelle à mâchicoulis ferme l'angle formé par le logis et les communs. Tous les murs sont en pierre et brique sauf le soubassement et les appendices en pierre ; des ardoises couvrent le logis et des tuiles creuses couvrent les dépendances. Le château de plan barlong est composé d'un corps de logis flanqué de chaque côté par un pavillon formant saillie sur chacune des élévations principales. L'élévation antérieure est précédée d'un porche orné de mâchicoulis, l'élévation postérieure d'un perron. Le porche et un appendice latéral du pavillon gauche portent une terrasse ; la chapelle avec fenêtres en tiers-point forme l'appendice latéral droit. Le corps principal et les pavillons sont constitués de quatre niveaux dont celui du soubassement plus faible et celui de l'étage de combles. Les communs avec logement et les parties agricoles ont été réunis par une construction en béton plaqué bois. Chacun de ces anciens bâtiments est traversé par un corps central présentant un mur pignon en façade ; chaque corps de bâtiment est couvert d'un toit à longs pans. Le logis est couvert de toits brisés en pavillons et à croupes tandis que la chapelle est couverte d'un toit complexe avec pignon découvert. De plan double en profondeur, les pièces en enfilade communiquent aussi par des couloirs de service. Le porche abrite un vestibule au fond duquel s'élève un escalier à double volée qui conduit seulement au rez-de-chaussée surélevé. Dans les pavillons deux autres escaliers remaniés donnent accès aux étages. L'intérieur du château est vide de tout élément décoratif ; seuls les murs subsistent.

château les Iris, rue des Iris, 33310 Lormont, propriété de la commune, colonie de vacances, visite des extérieurs.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.