châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d'Aumelas
 
 

       La seigneurie serait, selon certains auteurs, déjà connue au VIIe ou IXe siècle et le castellum est cité en 1036. L'endroit aurait appartenu, au IXe siècle, à l'abbaye d'Aniane et passe aux vicomtes de Béziers à la fin du 10e siècle. En 1114, la seigneurie est aux mains des Guilhem de Montpellier. De 1213 à 1350, Aumelas tombe dans le domaine des rois de Majorque et, enfin, du roi de France. Il est cédé, à partir de ce moment-là, à divers engagistes. L'un d'eux, le sieur Chaume (1540), laisse se détériorer le château et en enlève les matériaux pour construire des bergeries. La population se cotise pour rétablir la forteresse. En 1573, la seigneurie est mise en adjudication avec l'obligation de garder la tour, contre les Protestants. L'ensemble doit être très ruiné à la fin du XVIe siècle. La place est concernée par le démantèlement de 1622. Établie à l'extrémité d'un promontoire peu élevé, la forteresse est isolée du plateau par un large fossé courbe, creusé dans le rocher calcaire, et par une double enceinte courbe également, construite autour du donjon qui abrite la chapelle castrale. Les vestiges des maisons s'étagent sur les pentes ouest. L'enceinte extérieure présente, sur le front sud, une portion conservée dans ses parties basses. Elle est en blocage de tout-venant avec traces de parement et quelques rares assises en opus spicatum. Entre cette braie et l'angle sud-ouest de l'église, sont établis une porte en arc brisé avec embrasure surbaissée et un escalier conduisant au chemin de ronde. Au sud-ouest, vers l'entrée du corps de place, certains éléments font penser à un ouvrage d'entrée. L'enceinte, découronnée, a perdu toute trace de son chemin de ronde. L'angle nord-ouest conserve des soubassements de murs accolés à la courtine, délimitant deux salles d'un probable logis. L'espace situé entre la courtine nord et le donjon forme une cour plus ou moins triangulaire. Un petit terre-plein aménagé en chicane conduit au donjon. Le grand bâtiment nord-ouest rectangulaire conserve des parties basses en appareil de petits blocs calcaires, semblable à celui de la chapelle Saint-Sauveur, avec des appareillages soignés pour les embrasures des baies (époque romane). Dans sa forme d'origine, le bâtiment aurait pu être une grange dépendant peut-être de l'abbaye d'Aniane.

Éléments protégés MH : le groupe fortifié avec le donjon et sa chapelle ; les vestiges des constructions annexes : inscription par arrêté du 19 juin 1986. Le sol de l'aire incluse dans la double enceinte ; les ruines du château ; l'église Notre-Dame : classement par arrêté du 12 juin 1989.

château d'Aumelas 34230 Aumelas, propriété de la commune, visite des extérieurs.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement M. Bernard Drarvé pour les photos qu'il nous a adressées afin d'illustrer cette page (photos interdites à la publication).

 
 
 
 
 château fort d'Aumelas  château d'Aumelas
 
 
 
château d'Aumelas
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.