châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de la Pénissière
 
 

   La première mention du nom de Marray apparaît dans un document du XIe sous le nom de Marreium, paroisse S. Petri de Marreio. Ce nom peut venir de Mariacus, domaine de Marius, nom de personnage romain ou de Materiacus, domaine de la forêt. La tradition orale rapporte que les hameaux du Châtaignier ou de Baratoire seraient les sites primitifs d'installation des habitants de Marray, mais cette hypothèse n'est confirmée par aucun élément. Il est plus vraisemblable de croire que le village s'est développé autour de l'église qui date du XIIe siècle. Marray formait une châtellenie relevant de Lavardin à foi et hommage simple, qui appartient du XIe au XVIIe siècles aux seigneurs de Marray, dont le logis pourrait être la demeure située en hauteur, au Nord-Est du bourg, portant le nom de "château". La châtellenie revient à partir de 1652 à la famille de Menou, seigneur du château voisin de la Roche d'Alès. François de Menou rend aveu au baron de Lavardin et devient seul propriétaire de la châtellenie en 1710. Avant la Révolution, la paroisse de Marray dépendait de l'élection de Tours et faisait partie du doyenné de Neuvy-le-Roi et de l'archidiaconé d'Outre-Loire, diocèse de Tours.
Le château de la Pénissière est mentionné en 1465. C'est un ancien fief relevant de la châtellenie du Bois et de la prévôté de Neuvy. Ayant appartenu à Jean de Montplacé, il fut la propriété de la famille Menou au XVIIe siècle. Dans l'aveu de 1664, il est décrit comme "lieu et hôtel de la Pénissière", composé d'une salle, de quatre chambres garnies de garde robes, d'une cuisine et d'une cour. Le tout enclos de douves, d'un pont-levis et de murailles. La basse-cour consistant en une grange-étable clos aussi de douves, d'une fuie, de trois jardins et vergers. A la Révolution, La Pénissière est vendue le 27 messidor an 6 (15 juillet 1798). Le registre des matrices cadastrales mentionne comme propriétaire en 1834, Caillé-Buffereau, négociant, et signale la démolition du logis en 1864, mais ce logis est noté en 1880 comme reconstruit et propriété de Charles-Louis Caillé. La construction d'une chambre dans la tourelle Sud-Est est citée en 1889. De la partie ancienne, il reste une terrasse entourée de douves et trois des quatre tours disposées à chaque angle. Le pigeonnier est aujourd'hui converti en habitation. Le logis est couvert d'un toit en croupe, les tours et le pigeonnier sont couverts d'un toit conique.

château de la Pénissière 37370 Marray, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.