châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Gesnes
 
 

         Bien que le nom de Gesnes soit court, il s'est orthographié de manière différente au cours des siècles : Jesna au XVIIe siècle, Gesnes sur la carte de Cassini, Gêne sur le cadastre napoléonien et le cadastre actuel, on retiendra de Gesnes, puisque c'est l'orthographe qui a été choisie par le propriétaire actuel. Une première mention est faite du fief de Gesne au XIIe siècle, quand le comte d'Anjou Geoffroy le Bel, donne la dîme de ce domaine à l'abbaye Saint Florent de Saumur, dont dépendait le prieuré de Saint Christophe. Les mentions attestées commencent au XVIIe siècle. Gesne qui appartenait à la famille Jean de Genetay est cédé pour la partie concernant le fief en 1604 à Philémon Voisin, "porte manteau du Roi", et la métairie à Bernard Croyzé, avocat. En 1648, Pierre Dunoyer, bailli de Saint Christophe, acquiert la métairie, puis le fief, il ne semble pas qu'il y ait une demeure seigneuriale, bâtie soit par Pierre Dunoyer, soit après son décès en 1679, par son fils Jean, lieutenant général du duché-Pairie de La Vallière.
Lors du décès de Jean-Jacques Dunoyer en 1762, un inventaire dressé pour l'estimation des biens décrit la maison comme "composée de deux pavillons et mansarde au milieu, ayant cent pieds de long, distribuée par le bas en cuisine, trois chambres de maître, deux salles séparées d'un vestibule, deux cabinets ; et par le haut quatre chambres de maître, greniers régnant sur les mansardes, le tout couvert d'ardoises, une cave sous le dit bâtiment". En 1772, Gesnes est vendu à Jacques Etienne Bourgault Ducoudray, les enfants n'ayant pas d'héritiers, il est vendu en 1825 à Pierre Jacques Sylvestre Voisin, négociant à Château du Loir. La succesion d'Hercule Bourgault en 1825 nous a livré un inventaire assez détaillé dans la distribution des pièces, il mentionne notamment l'existence d'une chapelle à l'extrémité Sud-Est, le registre des visites des chapelles privées précise qu'elle a été rebâtie à neuf en 1778. En 1840 Gesnes fut vendu à un médecin Esprit Jean Gendron, dont la femme Henriette Boitard fut marraine en 1842 avec Louis de Sarcé de la cloche de Saint Christophe. Au XIXe siècle, l'écurie située à l'Est du château fut refaite, le premier étage réaménagé en chambres de domestiques. Ce bâtiment assez important a été réhabilité en logement saisonnier. Une Orangerie, située également à l'Est fut construite, elle a malheureusement dû être détruite dans les années 1980 en raison de son mauvais état. Actuellement Gesnes est restée propriété des descendants de la famille Gendron, qui entretiennent avec passion cette élégante demeure. qui a conservé l'unité architecturale de sa construction de la seconde moitié du XVIIe siècle.
Ce bâtiment offre une composition symétrique Il est couvert d'un toit brisé en croupe, concernant le corps de logis, et d'un toit brisé en pavillon pour les deux pavillons. Il est composé d'un corps de logis percé d'une porte au centre et de quatre fenêtres, encadré par deux pavillons carrés à une travée, en léger décrochement de la façade principal. A l'extrémité Sud-Est est accolé une construction rectangulaire couverte d'un toit en pavillon, servant autrefois de chapelle, mais n'offre pas de caractéristique architecturale, tant intérieure, qu'extérieure. L'étage de comble est orné de lucarnes en pierre de taille surmonté d'un fronton alternativement cintré et triangulaire couronné d'une boule en pierre. Sur la façade antérieure, les deux lucarnes latérales ont été remplacées par deux oculus.

château de Gesnes 37370 Saint-Christophe-sur-le-Nais, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.