Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château du Magnier
 

 

 

     La famille de Torchefelon s'installe à Magnier avec Claude, capitaine des ordonnances du roi en 1562. De son mariage avec Judith de Borel en 1576, naissent deux enfants. Son fils Annibal, héritier et fondateur de la Sainte-Trinité en l'église de Sérézin, meurt en 1647 en léguant le château à Guillaume, son fils. Ce dernier aura quatre enfants avec Anne de Mirallion dont Ignace Martial qui meurt en 1712. Le château revient à sa soeur Marie Suzanne de Martel (décédée en 1718) puis au seigneur de Quinsonnas, Claude Joseph Pourroy de Lauberivière, président de la cour des comptes du Dauphiné. Il vend le château du Magnier en 1805 à Jean François Berger de Saint-Didier (conseiller à la préfecture de Grenoble), qui le cède en 1831 au Comte Jean Gustave de Regnauld de Belleize. Le château est finalement vendu en 1858 à des marchands de domaine qui le morcèlent.
Le château, de plan en U, est aujourd'hui scindé en différentes propriétés. L'accès à l'ancienne cour du château se fait par une porte monumentale sise entre les chaînes d'angle de deux bâtiments.

Le portail ancien, situé à l'ouest, se compose d'une porte charretière et d'une porte piétonne toutes deux en arc plein cintre retombant sur des impostes, avec clef passante et pendante. Flanqué d'une tour circulaire à l'angle sud-ouest, le logis principal (rez-de-chaussée, deux étages et comble) s'ouvre principalement à l'est (cour), par sept travées d'ouvertures. Une porte (tympan avec blason) à fronton brisé permet d'y accéder. Les deux acrotères placés à la naissance des rampants sont aujourd'hui défigurés. La grange en longueur qui ferme la propriété au nord, est flanquée au nord-est d'une tour similaire à la précédente. Probablement plus haute à l'origine, la tour est percée de trois canonnières à l'est. Un deuxième logis venant en retour d'équerre forme la limite. Couvert d'un toit à deux pans très pentu, en tuiles écaille, avec égout retroussé, il s'ouvre à l'est par cinq travées d'ouvertures. Un haut mur d'enceinte ferme la cour au nord et à l'ouest. Dans l'angle sud-est, on note la présence d'un bassin en eau.

 
château du Magnier 38300 Serezin-de-la-Tour, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 
 

 

 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions,vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.
 

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés