châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de Saint Jullin
 

 

 
chateau de Saint Jullin

       La première mention de la maison forte de Saint-Jullin apparaît dans l'enquête pontificale de 1339, mais sa construction remonte peut-être à la deuxième moitié du XIIIe siècle. En partie détruite à la Révolution, elle est reconstruite à partir de 1836 par la comtesse de Chaponnay. Les travaux durent douze ans, menés par l'architecte lyonnais Jean Pollet, qui conserve certaines élévations de l'ancienne maison-forte en y ajoutant un faux donjon et une grosse tour. L'aménagement intérieur date de cette campagne. Le vicomte de Monteynard reprend les travaux dans les années 1850. Il est entouré d'un parc avec fontaine et fabrique de jardin. Il s'organise autour d'une cour rectangulaire, surplombant une terrasse, fermée au nord par un corps d'entrée composé d'un portail en saillie, à un étage carré, couronné de faux-mâchicoulis et un toit en pavillon. Le portail est flanqué de deux ailes, complétées à l'est et à l'ouest par des tourelles d'angle circulaires à mâchicoulis et toit conique.

Bâties au sud, deux ailes en retour, couvertes en terrasse, ne comprennent qu'un rez-de-chaussée. Le château, de plan rectangulaire dissymétrique, occupe la partie sud de la cour. La façade est flanquée de deux massifs quadrangulaires, dont l'élévation comprend un rez-de-chaussée surélevé et deux étages carrés. Le rez-de-chaussée de la tour ouest est voûté en berceau. Ces massifs couverts en terrasse sont sommés de faux-merlons et de faux-mâchicoulis. Une haute tour couronnée de faux-mâchicoulis et cantonnée de tourelles en échauguette, fait saillie au centre de l'élévation. Elle est occupée par le vestibule d'entrée, où un escalier symétrique dessert le premier étage. Le corps de bâtiment principal couvert d'un toit à longs pans et croupes est cantonné de tourelles et les fenêtres de l'étage de comble évoquent les créneaux et merlons d'un chemin de ronde. L'angle sud-ouest du château est renforcé par une tour de plan circulaire couronnée de mâchicoulis, couverte d'un toit conique et comportant un rez-de-chaussée et deux étages carrés, couverts d'une voûte d'arête.

 
château de Saint Jullin 38460 Siccieu Saint Julien et Carisieu, abrite une colonie de vacances.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Nous remercions M. Pierre Cochet pour la photo qu'il nous a adressée pour illustrer cette page. (1)

 

 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.