châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d’Estrac
 
 

        Le 21 février 1289, contrat de paréage entre Edouard Ier, roi d'Angleterre, duc d'Aquitaine, et les moines d'Arthous en vue de fonder une bastide au lieu-dit Auriamala sur des terrains appartenant à l'abbaye. John Hastings, sénéchal de Gascogne, qui donna son nom à la ville, lui accorda les "fors" de la bastide de Bonnegarde et les coutumes de Dax, à une date que l'on ne peut préciser, entre 1289 et 1304 (il semblerait que Hastings ne fut sénéchal de Gascogne que de 1302 à 1304). Privilèges confirmés en 1321, avec établissement d'un marché. En 1342, autorisation d'installer un port fluvial (quartier au port, à l'extérieur de la fortification, au nord). Siège d'un bailliage jusqu'en 1748. Bourg brûlé en 1523 par les troupes du prince d'Orange puis par les Protestants qui auraient détruit une partie de l'enceinte. La présence d'un château appartenant au vicomte d'Orthe est attestée en 1571, alors qu'il est ruiné depuis le début du siècle : il se trouvait au nord du village, contre la cloture de la ville. Il figure sur la carte de Cassini. Un temple protestant exista à Hastingues de 1600 à la révocation de l'Edit de Nantes. Une description de 1640 mentionne la place du marché avec des arcades de pierre (portiques) tout autour.
Demeure classique construite au XVIIe siècle, le château d’Estrac jouit d’une position privilégiée à Hastingues, au-dessus de la vallée des Gaves. Le château de Hastingues est bâti au XVIIe siècle, sur une esplanade du bourg de la ville qui domine la vallée des Gaves Réunis. À l’époque, il porte le nom de "Bayle vieux". À partir de 1661 l'édifice appartient à Bertrand d’Estrac, conseiller et secrétaire de la Couronne de Navarre, qui lui donne son nom. Entre le XVIIIe et le XIXe siècle, le château est agrandi, notamment par un pavillon au sud et des dépendances. Construit en pierre et en moellon, coiffé d’un toit d’ardoise, il est recouvert d’enduit sur une partie de ses façades. Au-dessus de l’étage unique s’étend un étage de comble.

château d’Estrac 40300 Hastingues, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.