châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Lavielle
 
 

  Créé sans doute au XIIIe siècle sous l'impulsion des vicomtes d'Orthe, entre les Gaves Réunis et la colline d'Aspremont, siège de la vicomté, le bourg primitif, de part et d'autre de l'axe principal est-ouest, fut fortifié dès le début du XIVe siècle : murailles (vestiges), porte à chaque extrémité, celle de l'ouest précédée d'un châtelet, puis ouvrage de défense à l'angle sud-ouest (fort du Rocq) qui fut remplacé au XVIe siècle par l'actuel château de Montréal. Le vicomte possédait, probablement à l'angle nord-est de l'enceinte, une maison forte (ou sale du Vicq) qu'il vendit en 1692 à des particuliers et dont des vestiges de murs furent démolis en 1865 lors de la reconstruction des halles et de la mairie. Ce premier noyau fut prolongé vers l'est, au cours du Moyen Age, par le quartier de la Clauze dont il ne semble pas qu'il fut entouré de murs, mais seulement de fossés et de palissades, mais qui était peut-être fermé à l'est par un châtelet, la Grosse Clauze, construit vers 1420 par Louis d'Aspremont (détruit au XVIIIe siècle). Plusieurs faubourgs se greffèrent sur cet ensemble, qui sont dits associés à la ville Enclozade au XVIe siècle. La ville ne possède pas d'église paroissiale (le siège primitif de la paroisse se trouve à Pardies, alors appelé Igaas, et y demeure jusqu'en 1783), la chapelle Sainte-Catherine des Tilholiers, peut-être dépendant de la caverie de Preuilh située près de la porte de ville à l'ouest, fait office de succursale. Centre commercial actif dès le Moyen Age, un marché fut créé à Peyrehorade en 1358 et l'autorisation de construire une halle donnée en 1489. Halle dénombrée en 1680 contre le mur de ville du premier bourg à l'est, restaurée en 1850...
Le château de Lavielle et ses tours aux toits pointus attire le regard, il est construit en 1878 pour la famille du même nom. Le monogramme C.L., correspondant aux initiales du premier propriétaire, surmonte d’ailleurs sa porte d’entrée. L'élévation antérieure (ordonnancée) comprend cinq travées. L'entrée principale est située au premier niveau précédée par une terrasse accessible par un escalier droit. Le corps de logis principal de plan rectangulaire cantonné de deux tours carrées sur chacun des petits côtés. Le toit à longs pans et croupes et couvert par de l'ardoise. Le toit en pavillon des tours est également couvert par de l'ardoise.

château Lavielle, rue du Général-de-Gaulle, 40300 Peyrehorade, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.