Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château du Verdier
 

 

 

      C'est en mars 1265, qu'un certain Donzeau Guillaume acquit de Jean Jusses la terre de Verdier. Un texte de 1290 mentionne la grangia de viridario, c'est à dire une simple exploitation agricole. Guillaume de Verdier était un homme d'armes du comtes de Forez. Il semble issu de ces paysans fieffés. Son père avait du se distinguer pendant les guerres entre Beaujeu et Forez et accéder à la noblesse. Guillaume devenu chevalier en 1279, ne cessa d'augmenter sa fortune et acquit des terres, biens et droits, dans les paroisses de Cordelle, Bully, Néronde et Balbigny. A sa mort, en 1292, il laissa à son fils Guillaume II des revenus confortables et une noblesse assise.
En 1561, Pierre et Jean de la Mure, co-seigneur de Chantois, achetèrent la "maison du Verdier avec cave et cour". Pendant les guerre de Religion, Mathieu de La Mure, seigneur de Bienavant et de Changy, commandant du fort de Verdier et Jean de La Mure, son oncle, occupèrent le château et empêchèrent à plusieurs reprises les protestants de pénétrer en Roannais.

En particulier en 1563 ils s'opposèrent aux troupes protestantes de Poncenat, l'un des principaux officiers du Baron des Adrets. Après les guerre de la Ligue, le château du Verdier fut abandonné et, vers 1666, complètement ruiné. Situé sur un promontoire dominant la rive droite de La Loire, la forteresse se composait d'une tour rectangulaire qui est actuellement de 12 mètres de hauteur. Elle était réunie à une tour circulaire par un rempart de 27 mètres de longueur et de 7 mètres de hauteur. De la tour ronde, détruite par la foudre en 1923, il ne reste que sa base. Sa hauteur initiale a pu être estimé à environ 21 mètres. Les amorces de remparts que l'on pouvait voir sur cette tour suggèrent un plan quadrilatère de la forteresse. La partie la plus intéressante est le donjon carré posé au sud de la tour rectangulaire. Il n'a plus que 7 mètres de hauteur mais, lors de son arasement en 1830, sa hauteur était de 21 mètres. La mise en eau du barrage de Villerest a ramené sa base à quelques mètres au-dessus de la Loire lui faisant perdre sa hauteur initiale.

 
château du Verdier 42123 Cordelle, propriété privée, ne se visite pas, vestiges.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 
 

 

 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions,vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.
 

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés