châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château des Gaschetières
 
 

  Le domaine des Gaschetières appartenant à Claude Galmet, veuve de J-J. Bigot, fut adjugé à Guillaume Cornuel leur gendre, époux d'une célèbre Précieuse, Anne Bigot, le 30 août 1635. Ce dernier, adjudicataire de 5 grosses fermes en 1620, trésorier de l'extraordinaire des guerres en 1628 et traitant dans les années 1635-1645, fit reconstruire le château vers 1643/1645. Un demi-plan, non daté (XVIIe ou XVIIIe siècle), nous fait connaître l'existence primitive d'un double escalier tournant à 3 volées droites construit dans l'aile droite, à droite du vestibule d'entrée, et maintenant disparu. En 1650, il fit élever le petit pavillon à usage de chapelle implanté devant et à gauche de la façade principale, chapelle sous l'invocation de la Sainte Vierge et de Sainte Anne. Un second pavillon voué à l'habitation, lui est symétrique et contemporain. Le domaine resta la propriété de sa famille jusqu'à son achat en 1730 par le fermier général Thoynard de Jouy. Ses descendants en furent propriétaires jusqu'au tout début du XIXe siècle. Le 17 janvier 1836 c'est la famille Fricon qui l'acheta et réalisa les importants travaux qui transformèrent le château, tel qu'il nous est parvenu, avec un nouvel escalier édifié au même endroit que le précédent. Les noms de Ricard, architecte orléanais et Louis Parent, architecte parisien, apparaissent sur des mémoires en 1867 et 1877 pour l'un et 1884 et 1887 pour l'autre. Une serre chaude fut construite en 1867 par Benjamin Ricard, Couturier, entrepreneur, et Charpentier frères, fabricants de serres de jardin à Orléans. Les lucarnes primitives du château ont été détruites au XXe siècle. La ferme du château et ses dépendances figurent en plan, à quelques exceptions près, telles quelles sur le cadastre de 1828 et furent modifiées ou construites au XIXe siècle ou au début du XXe siècle. Le colombier fut transformé en habitation avant la guerre de 1939-40. Une importante grange aux murs en bauge (terre argileuse mélangée à de la paille) , sans doute antérieure à la Révolution, est visible à l'extrémité sud des dépendances.
Château en brique et pierre avec toits à longs pans à croupes ; église dite chapelle avec fausse voûte complexe ; pavillon de la chapelle et logement symétrique du jardinier en brique et pierre à toit en pavillon avec court faîtage ; colombier et logement de domestiques, à la base des jambages du H des dépendances, ont un étage carré ; les murs sont en moellon enduit et les toits en pavillon ; l'ensemble des autres bâtiments en rez-de-chaussée sont en moellon enduit avec généralement des baies en brique et pierre, toit à longs pans et noues couverts de tuile plate ou d'ardoise ; parallèlement à la barre du H, part au sud, de l'extrémité du jambage droit jusqu'au niveau de l'autre jambage, la grange en bauge étayée par des contreforts en pierre alternant inégalement avec des jambes de briques de l'épaisseur des murs ; sa charpente, peu ancienne, est couverte de plaques de fibro-ciment ondulé; le pignon visible est en moellon enduit ; serre en fer, verre, brique et moellon enduit. Sur le dessus de la porte d'entrée du château et sous la voûte de la chapelle armes sculptées de François-Marie-Roland de Fricon et Thérèse Huchet de Quenetain.

château des Gaschetières, Départementale 19, 45740 Lailly en Val, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement M. Patrick Deysson pour la photo qu'il nous a adressée pour illustrer cette page.

 
 
 
 
   
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.