châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Vilary
 
 

  Le château construit au XIVe siècle dépendait des seigneurs de Luzech. De nombreux remaniements y ont été réalisés à toutes les époques, en particulier peut-être du XVIe et XVIIe siècles. A cette "roque" primitive a succédé dans le courant du XIVe siècle un important ensemble résidentiel dont la grotte fortifiée est devenue une dépendance. Le style de certains de ses percements rappelle ceux du pont Valentré de Cahors. Les droits seigneuriaux qui étaient attachés au repaire dépendaient de la "baronnie" de Luzech. Ils auraient été cédés en 1346 à Hugues de Cambalon par Izarn de Luzech qui en faisait hommage au vicomte de Turenne. Le partage du bâtiment en deux parties semble se situer entre 1376 et 1448. En 1549, Guy de Luzech céda la moitié du château avec ses "basse cour, caves, chambres de derrière étant sous la roche" à Henri de Vilaris dont le nom se substitua à Graudène ; l'édifice est alors en ruines. Le domaine semble avoir connu un nouveau déclin, et le dernier des Perboyre s’éteignit sans descendant dans les années 1950, le tout aboutissant à l’effondrement d’une partie du corps de logis central vers 1960. Depuis les propriétaires successifs ont eu à coeur de restaurer l'ensemble.
L'abri troglodytique, en partie régularisé, est fermé par des murs construits en moellons équarris. Il comprend deux "corps" : un corps principal où sont identifiables les maçonneries anciennes et une "aile" donnant en particulier accès à une citerne. La fortification troglodytique communiquait avec le sommet de l'escarpement par une cheminée naturelle. Le mur qui la ferme conserve les vestiges de deux baies en plein cintre, de deux archères droites. Il est couronné par une retraite faisant office de chemin de ronde. L'arrachement d'un bâtiment disparu esquissant le tracé d'une tour est encore visible à sa jonction avec le bâtiment annexe. Le nouveau château se réduit aujourd'hui à un unique corps de bâtiment massif à trois étages. L'élévation arrière nord-ouest présentait deux portes hautes, accessibles par un escalier extérieur qui les reliait, et une fenêtre à coussinets ; trois latrines sont superposées sur l'élévation nord-est où une porte néoclassique fut percée au milieu du 19e siècle ; l'élévation sud-est conserve aux étages les vestiges d'une fenêtre rectangulaire à réseau, d'une croisée médiévale, d'une archère cruciforme et d'une fenêtre à coussinets. Son rez-de-chaussée ouvrait par une large porte en arc brisé donnant accès à une cave, voûtée à l'époque moderne, et dotée semble-t-il d'une cheminée. Des cheminées médiévales sont également conservées aux deux étages principaux de la tour. Celle du premier étage était rejetée dans un angle du mur sud afin de ménager l'espace nécessaire à l'encaissement de la cheminée de la grande salle adossée. L'élévation nord-est résulte d'une reconstruction récente. Cette tour résidentielle massive se prolonge vers le sud par les ruines d'un corps de logis et d'un troisième corps de bâtiment de proportions analogues à celles du premier. Un corps de bâtiment supplémentaire, en retour d'équerre, rejoignait la fortification troglodytique vers l'ouest. Il n'en subsiste que des traces.

château de Vilary 46150 Catus, repaire de Graudène abri troglodytique, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.