châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Costeraste
 
 

   Donné en fief vers 1220-40 par les seigneurs de Gourdon, le castrum de Costeraste a abrité deux familles, les Engolème, présents dans un hospicium (maison-forte) et les Ebrard, connus dès 1119, et résidant dans une tour féodale accolée à une salle de résidence. En 1241, un Ebrard est condamné par l’inquisition pour avoir fréquenté des hérétiques cathares. En 1289, les revenus du repaire de Costeraste sont attribués au roi d’Angleterre suite au Traité de Paris, signé par Saint Louis. De 1348 à 1391, le castrum de Costeraste sert de base d’attaque contre Gourdon ou Cahors pour des bandes de routiers commandés successivement par Aymar d’Ussel, Noli Barbe ou Ramonet del Sort. Totalement dévasté et ruiné, le fief est racheté en 1446 par une famille bourgeoise les Tustal qui reconstruisent le château à partir de 1491 et s’en servent pour accéder à la noblesse. Costeraste passe ensuite, par mariage, à la famille de Lalande au milieu du XVIe siècle, puis aux d’Albareil en 1580. Cette famille restaure l’hospicium au goût du jour et ajoute une chapelle au château en 1613. Les familles de Peyronnenc et de Calvimont se succèdent, sans habiter les lieux, jusqu’en 1790 date, où le dernier des Calvimont émigrent en Italie. Vendus comme Bien National, en 1796, les différents bâtiments du château sont répartis entre six propriétaires avant d’abriter en 1847, le presbytère et l’église.
Le château de Costeraste est constitué de trois corps de bâtiments. Un retour d’équerre, orienté Sud, constitué de la tour, plusieurs fois remaniée jusqu’au XIXe siècle, et d’une partie des salles seigneuriales. Plusieurs vestiges (murs, portes) datent de la première moitié du XIII siècle. Un bâtiment central, du XVe au XVIIe siècle, regroupant le restant des salles seigneuriales et l’ancienne chapelle, et qui constitue aujourd’hui l’église paroissiale. Deux fenêtres à meneaux ouvragées et sculptées datent de 1490 et 1520. Le dernier bâtiment, dont la majeure partie des murs datent du XIIIe siècle, a été entièrement réédifié au XVII siècle. Il comporte sur ses deux façades un décor militaire, unique dans la région, de canons et de boulets sculptés et à l’intérieur, plusieurs cheminées ouvragées.

château de Costeraste 46300 Gourdon, propriété privée, se visite lors des journées du Patrimoine, visible de l'extérieur.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement le propriétaire, M. jacques Ravenne, pour l'historique et les photos qu'il nous a adressés afin de réaliser cette page (photos interdites à la publication).

 
 
 
 
 Château de CosterasteGourdon Château de CosterasteGourdon 
 
 
château de Costeraste à Gourdon  château de Costeraste à Gourdon
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.