châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Lagarde
 
 

  Le site de Grateloup, occupé dès l'époque romaine, est réactivé au début du XIIe siècle par l'installation d'une motte castrale, dite de Vidouze. Dans une partie de la basse-cour, une vaste zone d'ensilage est aménagée, comprenant plus de cent fosses découvertes. En 1259, Grateloup est mentionné comme "castrum", en possession des familles de Ferreol, seigneurs de Tonneins, et de celle de Sainte-Marthe. Un paréage est conclu entre 1279 et 1328 pour l'édification d'une bastide qui ne fut probablement jamais planifiée. Le site est fortifié, peut-être au XIVe siècle, protégé par une enceinte en brique dont subsiste quelques éléments. Après le remblaiement des derniers silos durant la première moitié du XIVe siècle, des maisons à pan-de-bois sont construites ; les plus anciennes conservées dans le bourg datent des XVIe et XVIIe siècles. L'habitat a été développé au-delà du noyau initial dès cette époque, comme en témoigne les vestiges d'une habitation en pierre de taille située extra muros.
En 1624, Jacques de Bruet, appartenant à une famille protestante et ancien gouverneur de Tonneins Dessus, obtient l'autorisation de bâtir une maison noble dans le village de Lagarde. Le logis et les communs sont peut-être achevés en 1630, d'après une inscription figurant sur une fontaine à une centaine de mètres à l'est; "au mois de décembre mille six cens trante Noble Jacques de Bruet escuyer seigneur de Lagarde a fait bastir ces fontaines". En 1722, possession de la famille de Grossolles de Flamarens, Lagarde est acheté après la Révolution par M. de Gelas ; l'aile nord, non figurée sur le cadastre de 1832, était ruinée. Selon une note conservée dans des archives privées, il est ensuite acheté en 1847 par un négociant bordelais, Martin Flouch, qui fait entreprendre une campagne de restauration en 1853 sous la direction de A. Lamothe. La métairie avec grange-étable au sud-est, est complétée en 1876 par un chai et un cuvier. Au sud-est, le moulin sur le ruisseau du Rose a été restauré à la fin du XIXe siècle. Le château occupe une terrasse en bas de pente. Un fossé isole les bâtiments organisés sur une cour fermée, accessible à l'est par un corps de passage sommairement fortifié, coiffé d'un toit à l'impériale. De part et d'autre les communs comprenant logement, remise et écurie flanqués de corps pavillonnaires (pigeonniers) sur les angles, sont reliés au logis par un mur autrefois crénelé. Edifié en brique, en rez-de-chaussée surélevé sur un niveau de soubassement, il est formé d'un corps central de trois travées simple en profondeur, encadré symétriquement par deux ailes peu saillantes en retours d'équerre. Les toits à croupes sont couvert de tuiles plates. Les parties agricoles en moellon et le moulin en brique, sont couverts de tuiles creuses.

Éléments protégés MH : les façades et les toitures du château et des communs délimitant la cour intérieure ; les murs latéraux fermant cette cour ; le fossé qui enserre le château ; la fontaine en totalité : inscription par arrêté du 23 décembre 1996, modifié par arrêté du 10 novembre 2011.

château de Lagarde 47400 Grateloup-Saint-Gayrand, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement Cathy du site;
http://lescreasdepatchie3340.centerblog.net, pour les photos qu'elle nous a adressées pour illustrer cette page.

 
 
 
 
 château de Lagarde àGrateloup  château de Lagarde àGrateloup
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.